L’Université de Montréal décernera sept doctorats honorifiques

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Les sept personnalités ont marqué les secteurs de la santé, de l'urbanisme, de la culture, de la finance et de la démographie.

L’Université de Montréal honorera sept personnalités en leur remettant un doctorat honoris causa au cours de différentes activités et cérémonies de collation des grades qui se tiendront dans les prochaines semaines. Les personnalités choisies ont marqué chacune à leur façon les secteurs de la santé, de l’urbanisme, de la culture, de la finance et de la démographie.

«Un doctorat honoris causa est la plus grande distinction qu’une université peut décerner. Les personnalités honorées cette année font rayonner leur savoir et leur expérience partout où elles passent et en font bénéficier toute la société. En leur remettant cette distinction, nous les accueillons dans la grande communauté de l’UdeM, c’est un honneur qu'elles soient maintenant parmi nous», souligne le recteur, Guy Breton.

Dr Detlev Ganten

Detlev Ganten

Il recevra son doctorat honoris causa le dimanche 7 mai, lors d’une soirée spéciale de la M8 Alliance qui se tiendra dans le cadre de la rencontre régionale du World Health Summit, qui aura lieu la semaine prochaine au Palais des congrès. Sommité mondiale de l’hypertension artérielle, le Dr Detlev Ganten a découvert les mécanismes à l’origine de son apparition. Spécialiste en pharmacologie et en médecine nucléaire, le Dr Ganten a étudié la médecine en Allemagne et en France, puis a travaillé à l’Institut de recherches cliniques de Montréal pendant quatre ans. Il a obtenu son doctorat à l’Université McGill en 1973. Par la suite, il a enseigné et poursuivi ses recherches dans plusieurs universités, et a dirigé l’Hôpital universitaire de la Charité de Berlin. Le Dr Ganten est une figure importante des sciences biomédicales en Allemagne, son apport ayant permis d’inscrire Berlin parmi les hauts lieux de la science. Il est l’instigateur du World Health Summit, organisme réunissant universités, centres de recherche et autres organisations nationales pour réfléchir aux grands enjeux en matière de santé. Le Dr Ganten a reçu de nombreux prix et distinctions en Allemagne et à l‘étranger, et il est le fondateur du Journal of Molecular Medicine.

Florence Junca-Adenot

Florence Junca-Adenot

Elle sera honorée à la Collation des doctorats de 3cycle, qui aura lieu le 2 juin à l’amphithéâtre Ernest-Cormier. Par sa prolifique carrière de plus de 40 ans, Florence Junca-Adenot a eu une influence importante dans les domaines de l’urbanisme, des arts et de la culture, du transport collectif et de la conservation de l’environnement urbain et naturel. Titulaire d’une maîtrise en sociologie et d’un doctorat en sciences économiques de l’Université de Bordeaux, en France, ainsi que d’une maîtrise en administration de l’Université Laval, elle a été professeure et directrice du baccalauréat en administration à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), puis vice-doyenne de la Famille des sciences économiques et administratives. Par la suite, elle a occupé les postes de vice-rectrice aux communications et de vice-rectrice à l’administration et aux finances. En parallèle, elle a fondé et présidé le Centre Pierre-Péladeau, l’Agora de la danse et la Corporation de développement urbain du Faubourg Saint-Laurent, en plus d’avoir été conseillère municipale de Boucherville. Elle a aussi mis sur pied et dirigé l’Agence métropolitaine de transport. Depuis 2004, elle est professeure associée au Département d’études urbaines et touristiques de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM. Très engagée dans son milieu, Mme Junca-Adenot a assuré la direction de plusieurs organismes culturels en plus de mener à bien de nombreux projets liés au patrimoine, à l’urbanisme, à l’art et à la culture.

Ronald Demos Lee

Ronald Demos Lee

Il recevra son doctorat honorifique à la Collation des doctorats de 3cycle, qui aura lieu le 2 juin à l’amphithéâtre Ernest-Cormier. Le professeur Ronald Demos Lee est mondialement reconnu pour ses travaux sur les projections démographiques, les transferts intergénérationnels et l’homéostasie des phénomènes démographiques. Son approche nuancée et sa vision originale ont révolutionné des pans entiers de la recherche dans cette discipline. Titulaire d’un doctorat en sciences économiques de l’Université Harvard, Ronald Demos Lee a poursuivi des études postdoctorales à l’Institut national d’études démographiques à Paris. De retour aux États-Unis, il a enseigné l’économie et la démographie pendant plusieurs années à l’Université du Michigan, puis il s’est joint à l’équipe du Berkeley Population Center à l’Université de Californie à Berkeley en 1979, établissement où il travaille toujours. Grâce à son leadership, ce centre d’études est aujourd’hui l'un des plus importants sur les populations humaines. Le professeur Lee a reçu de nombreux prix et distinctions durant sa prolifique carrière. En particulier, il a été le lauréat 2016 du Prix de l’Union internationale pour l’étude scientifique de la population.

Dr Robert Lefkowitz

Robert Lefkowitz

Il recevra son doctorat honorifique à la Collation des doctorats de 3cycle, qui aura lieu le 2 juin à l’amphithéâtre Ernest-Cormier. Robert Lefkowitz est professeur de médecine, de chimie et de biochimie au Duke University Medical Center aux États-Unis. Il est également chercheur au Howard Hughes Medical Institute. Ses découvertes sur les récepteurs couplés aux protéines G ont constitué des avancées majeures dans les domaines médical et pharmaceutique et lui ont valu le prix Nobel de chimie en 2012. Les travaux du Dr Lefkowitz ont une influence directe sur la santé humaine. En effet, les récepteurs couplés aux protéines G sont les cibles thérapeutiques de plus de 30 % des médicaments utilisés en clinique et permettent de mettre au point des médicaments innovants. Outre le prix Nobel, plusieurs distinctions internationales prestigieuses ont récompensé les recherches de Dr Lefkowitz, qui est aussi membre de la National Academy of Sciences des États-Unis. Ses liens avec l’Université de Montréal sont multiples, puisque trois professeurs titulaires de l’établissement ont effectué leur formation postdoctorale dans son laboratoire.

Dr Eduardo Bruera

Eduardo Bruera

Il sera honoré à l'occasion du Forum sur les soins de fin de vie, organisé par le Réseau universitaire intégré de santé, qui se tiendra à l’UdeM le 8 juin prochain. Le Dr Eduardo Bruera a voué sa carrière au soulagement de la douleur et au développement des soins palliatifs, contribuant à l’avènement des soins de fin de vie tels qu’on les connaît aujourd’hui. Il est l’actuel directeur de l’Integrating Cancer Care and Palliative Care au Centre de cancérologie M.D. Anderson à Houston, au Texas. Diplômé en médecine de l’Université nationale de Rosario et en oncologie médicale de l’Université du Salvador en Argentine, il se joint à l’équipe du Cross Cancer Institute d’Edmonton en 1980. Il ouvre une unité de soins palliatifs à l’Hôpital général d’Edmonton en 1988, préparant le terrain au programme régional de soins palliatifs d’Edmonton, l’un des plus importants du genre dans le monde. Il intègre le Centre de cancérologie M.D. Anderson en 1999, où il établira un programme d’enseignement général et clinique en soins palliatifs. Le Dr Bruera a publié plus de 600 articles et chapitres d’ouvrages scientifiques et a reçu de nombreux prix, notamment le prestigieux Cicely Saunders Lecture Award en 2015.

Adrian Davis

Adrian Davis

Il recevra son doctorat honorifique à la cérémonie de collation des grades en sciences de la santé, qui aura lieu le 14 juin à l’amphithéâtre Ernest-Cormier. Le professeur Adrian Davis a grandement influencé le domaine de l’audiologie et du dépistage de la surdité. Il a été l’initiateur du programme de dépistage universel de la surdité chez les nouveau-nés en Grande-Bretagne. Et a amené plusieurs pays à élaborer leur propre programme de dépistage. Le Québec a lancé le sien en 2009. Les recherches du professeur Davis s’étendent également aux aînés: il a démontré que les prothèses auditives améliorent la santé et la qualité de vie chez les personnes âgées malentendantes. Titulaire d’une maîtrise en mathématiques et psychologie de l’Université de Stirling et d’un doctorat en psychologie du University College de Londres, Adrian Davis a travaillé à l’Institut de recherche en audition du Medical Research Council de l’Université de Nottingham. Il a occupé plusieurs postes importants au sein d’organismes clés de l’audition et de l’audiologie en Grande-Bretagne. Le professeur Davis a reçu plusieurs prix et distinctions durant sa carrière. Il a été fait officier de l’Ordre de l’Empire britannique en 2007.

Isabelle Courville

Isabelle Courville

Crédit : Paul Ducharme

Elle sera honorée à la cérémonie de collation des grades de Polytechnique Montréal, qui aura lieu le 17 juin. Ingénieure et avocate, Isabelle Courville est présidente du conseil d’administration de la Banque Laurentienne. Remarquable gestionnaire, elle a assumé des fonctions de direction durant toute sa carrière, notamment à Hydro-Québec Distribution, Hydro-Québec TransÉnergie, Bell Canada et Bell Nordiq. Très engagée dans la communauté, Mme Courville siège ou a siégé à plusieurs conseils d’administration, dont ceux du Canadien Pacifique, du Groupe TVA, de la Fondation de l’Institut de cardiologie de Montréal, de l’Institut des administrateurs de sociétés et de la Corporation de l’École Polytechnique de Montréal. En 2012, Isabelle Courville a figuré au palmarès du magazine Fortune des 50 femmes d’affaires les plus influentes. À trois reprises, elle a fait partie des lauréates des prix Top 100 des Canadiennes les plus influentes, remis par le Réseau des femmes exécutives. En 2007, elle a reçu le McGill Management Achievement Award et, en 2010, l’Ordre des ingénieurs du Québec lui a décerné son prix Hommage.

Relations avec les médias