Belles Soirées: fin de saison et cap sur l'automne

Michel Tremblay.

Michel Tremblay.

Crédit : Hugo-Sébastien Hubert.

En 5 secondes

C’est la fin d’une autre riche saison pour Les Belles Soirées, qui se préparent déjà à annoncer la programmation de leur 40e année.

Le 17 mai aura lieu la dernière conférence de l’année 2016-2017 des Belles Soirées de l’Université de Montréal. Cette 39e année aura été particulièrement appréciée par le public, comme en font foi les évaluations internes et les commentaires enthousiastes des spectateurs. Environ 20 000 billets ont été vendus pour les 271 activités présentées dans les domaines de l’histoire, de l’histoire de l’art, de la philosophie, de la musique et même de l’œnologie.

Helena Urfer, directrice des Belles Soirées, se réjouit avant tout du renouvellement de la clientèle. En effet, l’augmentation nette du nombre de ventes et d’abonnés à la brochure de programmation témoigne de ces nouveaux publics attirés par la grande variété de l’offre des Belles Soirées.

Cette année aura en outre été marquée par un virage sur le plan de la gouvernance: Les Belles Soirées ont été rattachées au Vice-rectorat aux relations avec les diplômés, aux partenariats et à la philanthropie. Selon le vice-recteur Raymond Lalande, ce changement confirme la position institutionnelle des Belles Soirées au sein de l’Université, en plus d’être cohérent avec l’engagement culturel et social de l’Université dans la communauté, notamment auprès de ses diplômés.

Que nous réserve la prochaine saison?

Les Belles Soirées proposeront environ 300 activités et conférences en 2017-2018, année qui marquera les 40 ans de ce programme autofinancé de vulgarisation des connaissances et de la culture. Même si la programmation ne sera officiellement dévoilée que le 1er juin sur le nouveau site Web des Belles Soirées, Helena Urfer a accepté de nous révéler quelques primeurs!

Mentionnons d’abord la participation exceptionnelle de l’auteur Michel Tremblay dans le cadre de la collaboration entre Les Belles Soirées et le Théâtre du Nouveau Monde. Ensuite celle de l’historien Georges Vigarello, spécialiste de l’histoire des émotions et docteur honoris causa de l’UdeM. Notons aussi la suite de l’exploration de l’histoire de Montréal à l’occasion du 375e anniversaire de fondation de la ville.

Au parfum des diverses évolutions de l’Université et en soutien à celles-ci, Les Belles Soirées collaboreront également avec le nouvel Institut d’études religieuses de la Faculté des arts et des sciences.

 

 

Les Belles Soirées finissent leur saison avec l'historienne de l'art Hélène Delalex

Hélène Delalex.

Crédit : Les Belles Soirées.

Hélène Delalex, historienne de l’art et conservatrice du patrimoine au Musée des châteaux de Versailles et de Trianon, est de retour aux Belles Soirées pour deux conférences exclusives. Lire l'entrevue avec Mme Delalex sur le site des Belles Soirées.

10 mai: Sciences et curiosités à la cour de Versailles

17 mai: La question de la copie, du pastiche, du faux dans l’art, de l’Antiquité à nos jours