Soutien des IRSC à des projets de recherche en santé publique menés à l’UdeM

Crédit : Thinkstock

En 5 secondes

Deux chercheurs de l’École de santé publique de l’UdeM reçoivent une subvention des Instituts de recherche en santé du Canada pour des projets sur la santé des villes et des communautés.

La ministre de la Santé Jane Philpott a annoncé, le 8 mai au World Health Summit, un investissement de 17,7 M$ des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) dans des projets de recherche destinés à améliorer la santé et la qualité de vie des Canadiens par l’étude de notre environnement et par l’élaboration de stratégies plus efficaces de prévention de la maladie et de promotion de la santé. Ces projets visent à étudier des façons d’améliorer la santé par une recherche innovante dans des domaines comme l’urbanisme, la production d’énergie, la production et la sécurité alimentaires, et le traitement des eaux usées.

Deux de ces projets sont dirigés par des chercheurs de l’École de santé publique de l’UdeM. Yan Kestens et son équipe étudieront de quelle façon concevoir les villes afin de promouvoir la bonne santé, de réduire les inégalités en santé et de guider le développement urbain durable. De son côté, Lise Gauvin se penchera sur des moyens de rendre les environnements bâtis plus propices à la saine alimentation et à l’activité physique.

«Ces investissements en prévention et en recherche sont extrêmement prometteurs parce que nous savons que c’est dans le domaine de la santé publique que nous pouvons avoir la plus grande influence positive sur le plus grand nombre de nos concitoyens, a déclaré le recteur de l’UdeM, Guy Breton. Je félicite et remercie les chercheurs de notre école de santé publique qui contribuent ainsi à la qualité de vie des Canadiens.»

Lire le communiqué complet sur le site des IRSC.