Je veux diminuer la mortalité due au cancer colorectal

  • Forum
  • Le 16 mai 2017

  • UdeMNouvelles
Crédit : Benoit Gougeon et Amélie Philibert

En 5 secondes

Alexandra Blair veut améliorer la prévention du cancer colorectal, qui fait l’objet de campagnes de dépistage massives au Canada… mais pas au Québec.

La moitié des Québécois âgés de 50 à 75 ans n’ont jamais subi de test de dépistage du cancer colorectal. Dans le cadre de mon doctorat en santé publique, j’analyse des données pancanadiennes pour désigner les inégalités sociales de dépistage et évaluer les stratégies dans le but de réduire leurs effets. Il en ressort que les personnes habitant des quartiers à bas revenus sont surreprésentées parmi les groupes qui n’ont jamais passé de tels tests. Les nouveaux arrivants aussi, en raison de leur difficulté d’accéder à un médecin de famille. De plus, ma recherche indique que ces inégalités persistent ou même augmentent lorsque des campagnes provinciales de dépistage sont menées dans la population. Puisque le Québec lance son propre programme l’année prochaine, ces résultats permettraient d’apporter des ajustements au programme et de cibler les populations vulnérables. Par exemple, nous proposons de mettre en place des équipes locales d’accompagnement et d’intervention.

Alexandra Blair

En savoir plus

Directrices de thèse

Bourses

  • Bourse d’études supérieures du Canada Vanier, des Instituts de recherche en santé du Canada.
  • Bourse d’étudiante-chercheuse étoile, du Fonds de recherche du Québec–Santé.
  • Bourses d’appui à la production scientifique, du Centre interuniversitaire québécois de statistiques sociales.

Publications

Dans les médias

Propos recueillis par Mathieu-Robert Sauvé