Alain Gignac est nommé directeur de l’Institut d’études religieuses

Alain Gignac

Alain Gignac

Crédit : Patrick Nadeau

En 5 secondes

La nomination d'Alain Gignac a été entérinée par le Conseil de l’Université le 8 mai.

Le Conseil de l’Université s’est prononcé, le 8 mai, en faveur de la nomination d’Alain Gignac au titre de directeur de l’Institut d’études religieuses de la Faculté des arts et des sciences.

Cette nomination revêt un caractère particulier, puisque M. Gignac est le tout premier directeur de ce nouvel institut, créé officiellement le 1er mai dernier pour succéder à la Faculté de théologie et de sciences des religions (FTSR). La transformation de la faculté en institut intégré à la Faculté des arts et des sciences (FAS) avait été adoptée l’an dernier, à la suite de votes unanimes du corps professoral de la faculté et du conseil de la FAS, ainsi que d’une résolution unanime de l’Assemblée universitaire. Elle permettra à la nouvelle unité de construire des ponts avec les autres disciplines liées à la FAS que sont l’anthropologie, l’histoire, la philosophie, la littérature ou encore la science politique.

Alain Gignac est professeur à l’Université de Montréal depuis 1999. Ce spécialiste du Nouveau Testament chrétien, particulièrement de la littérature paulinienne et des autres lettres du Nouveau Testament, s’intéresse aussi aux théories de l’interprétation à travers les siècles. Il dirige la revue Théologiques et la collection Terra Nova, de l’éditeur belge Peeters. En 2001, il a participé à l’aventure de la nouvelle traduction de la Bible, en traduisant la Lettre aux Romains et la Lettre aux Galates, en collaboration avec l’écrivaine Marie Depussé.

«Avec les engagements en cours, nous serons bientôt une unité d’enseignement et de recherche de 14 professeurs, spécialistes des sciences des religions, de la spiritualité et de la théologie, a déclaré le nouveau directeur. Prendre la direction d’une équipe si dynamique et présider à son intégration à la FAS est un défi enthousiasmant.»

Le mandat d’Alain Gignac, d’une durée de quatre ans, prendra fin le 31 mai 2021.