Des personnalités de l’Université de Montréal ont reçu l’Ordre de Montréal

Les 15 récipiendaires de l'Ordre de Montréal à la cérémonie de la remise des insignes, le 17 mai 2017. Deux lauréats étaient absents au moment de la prise de la photo.

Les 15 récipiendaires de l'Ordre de Montréal à la cérémonie de la remise des insignes, le 17 mai 2017. Deux lauréats étaient absents au moment de la prise de la photo.

Crédit : Sylvain Légaré

En 5 secondes

Dinu Bumbaru, Jean Davignon et Michelle Dawson, personnalités de l’UdeM, reçoivent des insignes de l’Ordre de Montréal.

Des personnalités de l’Université de Montréal ont reçu l’Ordre de Montréal à l’occasion d’une cérémonie qui s’est tenue à l’hôtel de ville en présence du maire, Denis Coderre.

Alors que Dinu Bumbaru et Jean Davignon ont été nommés officiers, Michelle Dawson a été faite chevalière.

Important legs du 375e anniversaire de la fondation de Montréal, l’Ordre de Montréal constitue la plus haute distinction honorifique de la métropole. Il vise à reconnaître le talent et les réalisations des femmes et des hommes d’exception qui contribuent de manière remarquable au développement et au rayonnement de la ville.

Insigne d’officier

Sylvain Légaré

Dinu Bumbaru et le maire de Montréal, Denis Coderre.

Dinu Bumbaru est professeur associé à l’École d’architecture de l’Université de Montréal et directeur des politiques d’Héritage Montréal. Rappelons qu’il a participé à l’élaboration du premier Plan de protection et de mise en valeur du Mont-Royal (1992), puis à sa mise à jour six ans plus tard. Il a également joué un rôle majeur dans l’adoption, en 2005, du décret constituant l’arrondissement historique et naturel du Mont-Royal par le gouvernement du Québec, site patrimonial du Mont-Royal depuis l’entrée en vigueur de la Loi sur le patrimoine culturel en octobre 2012. Grâce à ce statut, une grande partie de la montagne bénéficie de mesures de protection qui encadrent le réaménagement et l’embellissement de ses espaces et bâtiments.

Le professeur Bumbaru œuvre activement pour la connaissance, la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine montréalais par sa participation à divers comités de concertation et de consultation de la grande région métropolitaine et du Québec.

Sylvain Légaré

Jean Davignon et le maire de Montréal, Denis Coderre.

Endocrinologue et professeur de clinique à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, Jean Davignon a dirigé, de 1967 à 2008, l’unité de recherche en  hyperlipidémie et athérosclérose de l’Institut de recherches cliniques de Montréal. Il s’est illustré à l’échelle mondiale par ses travaux portant sur la compréhension des processus complexes qui régissent les maladies liées aux lipides et au système vasculaire, ainsi que par ses études sur la pharmacologie et les aspects nutritionnels associés à ces maladies.

À titre de médecin chercheur, le Dr Davignon s’est particulièrement intéressé aux gènes et aux facteurs liés à l’athérosclérose aussi bien qu’à des études cliniques visant à examiner de nouveaux agents thérapeutiques dans le traitement des maladies cardiaques.

Durant sa carrière, M. Davignon s’est aussi engagé dans des organisations scientifiques. En effet, il est membre fondateur de la Société canadienne d’athérosclérose, de thrombose et de biologie vasculaire et de l’Association canadienne d’hypercholestérolémie familiale. En 2016, il a obtenu la Médaille de carrière de la Faculté de médecine pour ses qualités de spécialiste reconnu et pour sa recherche. De plus, de nombreuses distinctions portent son nom, notamment le prix Jean Davignon d’excellence en recherche cardiovasculaire et métabolique.

Insigne de chevalier

Sylvain Légaré

Michelle Dawson et le maire de Montréal, Denis Coderre.

Michelle Dawson, chercheuse autiste autodidacte, est reconnue pour ses travaux scientifiques et éthiques sur l'autisme, qui ont eu des retombées considérables et qui ont fortement contribué à modifier la compréhension et le statut du trouble autistique dans le monde.

Actuellement chercheuse affiliée à la Clinique spécialisée de l'autisme de l'Université de Montréal, Mme Dawson travaille avec Laurent Mottron, professeur au Département de psychiatrie et expert de l'autisme de renommée internationale.

Elle a publié dans des revues scientifiques comme Brain et Human Brain Mapping. Elle a ensuite écrit un chapitre de livre dans lequel elle démontre que les autistes apprennent d’une manière unique et qui sert de base au groupe de recherche de l’Université de Montréal.

Michelle Dawson exerce aujourd’hui une influence déterminante sur la conception de l’autisme, non seulement en accroissant la qualité scientifique des travaux du groupe de recherche, mais en imposant au milieu scientifique une perception nouvelle de l’autisme. Le parcours atypique de Mme Dawson constitue un accomplissement humain et scientifique unique.