Un congrès en sciences pharmaceutiques pour le centenaire de la Faculté de pharmacie

Crédit : Thinkstock

En 5 secondes

Montréal accueillera un congrès mondial de la Fédération internationale pharmaceutique à l'occasion des célébrations du 100e anniversaire de la Faculté de pharmacie.

La Fédération internationale pharmaceutique (FIP) annonçait hier, à son sixième congrès mondial en sciences pharmaceutiques tenu à Stockholm, en Suède, que Montréal et le Palais des congrès ont été choisis pour accueillir le 7th FIP Pharmaceutical Sciences World Congress (PSWC). La rencontre aura lieu du 22 au 27 mai 2020, à l'occasion des célébrations du centenaire de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, et sera organisée conjointement avec le symposium annuel de la Société canadienne des sciences pharmaceutiques. Ils seront 2500 congressistes venus des quatre coins du monde à converger vers la métropole québécoise, ce qui se traduira par 7000 nuitées dans les hôtels montréalais, soit des recettes touristiques totales estimées à 5 300 000 $ pour Montréal et la province.

«Montréal accueille le plus grand nombre de manifestations internationales dans les Amériques et le secteur des sciences de la vie contribue considérablement à ce positionnement mondial enviable. En travaillant en étroite collaboration à la venue de congrès, les universités, les décideurs de cette grappe économique d’importance de la métropole et le Palais des congrès permettent à Montréal de maintenir son rôle de leader dans l’accueil de grands rassemblements scientifiques», affirme Raymond Larivée, président-directeur général du Palais des congrès de Montréal. Pour que la candidature de la ville soit retenue, le Palais des congrès s’est allié à l’Université de Montréal.

Le travail remarquable des professeurs de la Faculté de pharmacie de l’UdeM Denis deBlois et Michelle Savoie, qui ont participé activement à la préparation et à la présentation de la candidature, permettra à Montréal de rayonner internationalement en plus des importantes retombées intellectuelles qu'aura le congrès pour ce secteur névralgique des sciences de la vie. «Ce congrès permettra de faire le point sur l’émergence rapide de la médecine de précision, avec des médicaments mieux adaptés à chaque patient et plus accessibles aux communautés qui en ont besoin à travers le monde», souligne Denis deBlois, président du congrès PSWC 2020.

Denis deBlois

Professeur titulaire à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, M. deBlois est spécialiste de la pharmacologie appliquée à la découverte du médicament. Il est directeur du programme de formation en sciences biopharmaceutiques et codirecteur du Groupe de recherche universitaire sur le médicament, dont la mission est de développer et de soutenir la recherche interdisciplinaire, la formation et le transfert technologique portant sur la découverte, l’évaluation et l’usage optimal des médicaments.

Michelle Savoie

Professeure agrégée de formation pratique à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, Mme Savoie a comme champs d’expertise le médicament et la santé des populations, l’analyse stratégique, le développement du médicament, la pharmacoéconomie et la recherche évaluative. Elle a également participé à la mise sur pied du 1er Congrès international sur les soins de santé personnalisés, qui s’est tenu au Palais des congrès de Montréal en juin 2016.

Sciences de la vie et technologies de la santé

Avec plus de 600 organisations travaillant dans le secteur pharmaceutique et de la santé, l'agglomération de Montréal est le plus grand laboratoire du Canada. Au septième rang des 20 plus grandes métropoles nord-américaines en termes de concentration de l’emploi, elle compte 150 organismes de recherche publics et universitaires. En 2016-2017, le Palais des congrès a accueilli près de 30 évènements en sciences de la vie, qui ont généré 67,5 M$ en recettes touristiques.

Montréal, ville de congrès

Depuis 2011, Montréal est la ville qui accueille le plus grand nombre de manifestations internationales dans les Amériques, selon le classement publié par l’Union des associations internationales. Détenteur de la plus importante certification de l’industrie en normes de qualité et finaliste du prix du meilleur centre de congrès du monde (AIPC), le Palais des congrès de Montréal compte sur l’engagement des sommités en sciences de la vie et leur apporte son expérience et son soutien, favorisant ainsi le rayonnement international d’une industrie en constante évolution.

Relations avec les médias