Création de la Chaire de recherche Mirella et Lino Saputo en santé cardiovasculaire

Denis Roy, Lino et Mirella Saputo, Guy Breton, Mélanie La Couture, Louis Bherer, et Hélène Boisjoly, doyenne de la Faculté de médecine de l’UdeM.

Denis Roy, Lino et Mirella Saputo, Guy Breton, Mélanie La Couture, Louis Bherer, et Hélène Boisjoly, doyenne de la Faculté de médecine de l’UdeM.

Crédit : Andrew Dobrowolskyj

En 5 secondes

Un don historique de la Fondation Mirella et Lino Saputo et Saputo inc. permet la création de cette Chaire de recherche en santé cardiovasculaire et prévention des troubles cognitifs.

C’est mardi qu’avait lieu le lancement de la nouvelle Chaire de recherche Mirella et Lino Saputo en santé cardiovasculaire et prévention des troubles cognitifs de l’Université de Montréal à l’Institut de Cardiologie de Montréal.

Don historique de la Fondation Mirella et Lino Saputo et Saputo inc.

La Fondation Mirella et Lino Saputo et Saputo inc. ont remis 10 M $ à la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal dédiés à la prévention. Une partie de cette somme a été allouée à la création de la Chaire.  

La Chaire Mirella et Lino Saputo : une importante avancée en prévention

Alors qu’au Canada, neuf adultes sur dix présentent un facteur de risque de maladies cardiovasculaires et sachant que les maladies cardiaques, vasculaires et cardiométaboliques peuvent accélérer le vieillissement  cognitif et augmenter le risque de démence, ce don vient à point nommé. «Nos travaux visent une détection précoce et une prise en charge des troubles cognitifs associés à ces maladies. Nous voulons améliorer notre compréhension des troubles cognitifs, développer des approches curatives et préventives et comprendre les effets que peut avoir l’exercice physique sur la santé cardiovasculaire afin de développer des programmes d’intervention pour ralentir ou freiner l’évolution des troubles cognitifs», indique le Dr Louis Bherer, titulaire de la nouvelle Chaire.

Lors du lancement, M. Saputo a tenu à s’adresser aux invités : «Vieillir avec un cœur en santé est très important et vieillir avec toutes ses facultés l’est tout autant. La Chaire de recherche dirigée par Dr Bherer permettra de mener d’importantes recherches sur la prévention des troubles cognitifs et sur la santé cardiovasculaire», a-t-il précisé.

Le Dr Denis Roy, président-directeur général de l’Institut de Cardiologie de Montréal, a profité de l'occasion pour remercier madame Mirella et monsieur Lino Saputo : «Votre geste dans le domaine de la prévention cardiovasculaire nous permettra de mieux comprendre, entre autres, le lien fascinant entre le cœur et le cerveau, notamment en ce qui concerne la mémoire et les troubles cognitifs. Merci d'investir dans la santé et de votre confiance envers l'Institut.» Mélanie La Couture, directrice générale de la Fondation de l'Institut de Cardiologie de Montréal, a également souligné la grande générosité du couple Saputo : «Par votre investissement, vous permettez aux spécialistes de l'Institut de tenir leur promesse, mieux prévenir, prédire et guérir.»

Cette nouvelle Chaire aura un impact direct sur le rayonnement scientifique de l’UdeM et de l’Institut de Cardiologie de Montréal en permettant d’accroître leur leadership international dans le domaine de la prévention des maladies cardiovasculaires, plus spécifiquement dans le dépistage et l’intervention précoces des troubles cognitifs associés.

«En faisant ce don, le couple Saputo fait une différence et donne du souffle à l’innovation sociale. Il a choisi la bonne cause. Il a fait confiance aux bonnes personnes. L’Institut de Cardiologie de Montréal est l’un des joyaux de notre système de santé. C’est l’un des meilleurs instituts en cardiologie au monde. Et l’Université de Montréal est l’une des meilleures universités de la planète», conclut le recteur Guy Breton.

Relations avec les médias