Lyes Bachatene, diplômé de l'UdeM

Lyes Bachatene, docteur en sciences biologiques

Lyes Bachatene, docteur en sciences biologiques

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

À l'occasion de la Collation des doctorats de 3e cycle de 2017, rencontre avec un nouveau docteur en sciences biologiques.

Qu’avez-vous étudié dans votre doctorat?

J’ai étudié la plasticité du cerveau, principalement la manière dont les connexions neuronales du cortex visuel changent par des périodes d’apprentissage.

On parle beaucoup de cette plasticité du cerveau…

C’est un sujet assez d’actualité, en effet, parce qu’il touche à la fois à la recherche fondamentale et à la recherche clinique. Nous tentons de comprendre certains mécanismes que les cliniciens vont pouvoir utiliser dans leur pratique. On a par exemple constaté que, lorsqu’on procédait à une stimulation visuelle, il y avait une amélioration dans les réseaux neuronaux et dans la création de nouveaux réseaux. On a également testé un modèle d’antidépresseur qui a accru les effets de l’apprentissage sur le cortex visuel.

Qu’est-ce qui vous a surpris pendant votre doctorat?

Le temps qui passe très vite. Mais l’avantage de cette expérience, c’est qu’on doit acquérir plusieurs compétences: celles du domaine d’études, mais aussi des habiletés en statistique, en rédaction, en anglais, en présentation des résultats de recherche. En fin de compte, c’est un parcours très riche.

Que souhaitez-vous pour la suite des choses?

Il n’y a aucun doute: une carrière scientifique. C’est ça ou c’est rien! J’ai d’ailleurs commencé un stage postdoctoral à la Faculté de médecine de l’Université de Sherbrooke.