L’Université de Montréal remet un doctorat honorifique à Adrian Davis

Guy Breton, Adrian Davis, Hélène Boisjoly, doyenne de la Faculté de médecine, et Alexandre Chabot, secrétaire général de l’UdeM

Guy Breton, Adrian Davis, Hélène Boisjoly, doyenne de la Faculté de médecine, et Alexandre Chabot, secrétaire général de l’UdeM

Crédit : Speq Photo

En 5 secondes

L’UdeM a décerné un doctorat «honoris causa» à Adrian Davis, sommité internationale dans le domaine de l’audiologie et du dépistage de la surdité.

Le mercredi 14 juin, à la collation des grades de la Faculté de médecine, qui honorait ses nouveaux diplômés en sciences de la santé, l’Université de Montréal a remis la plus haute distinction universitaire, le doctorat honoris causa, à Adrian Davis, sommité internationale dans le domaine de l’audiologie et du dépistage de la surdité.

M. Davis a été l’initiateur du programme de dépistage universel de la surdité chez les nouveau-nés en Grande-Bretagne, amenant plusieurs pays à élaborer leur propre programme de dépistage. Ses recherches s’étendent également aux aînés: il a démontré que les prothèses auditives améliorent la santé et la qualité de vie chez les personnes âgées malentendantes. Adrian Davis a travaillé à l’Institut de recherche en audition du Medical Research Council de l’Université de Nottingham et occupé plusieurs postes importants au sein d’organismes clés de l’audition et de l’audiologie en Grande-Bretagne.

Après avoir rappelé que les programmes de dépistage de la surdité «ont contribué à faciliter la vie de milliers d'enfants et de leur famille», le recteur Guy Breton a souligné «le leadership et la capacité à innover à grande échelle dans la communauté médicale» du professeur Davis. «Ils font de vous un modèle pour les futurs professionnels de la santé dans cette salle – et pour tous les futurs diplômés de la faculté», a conclu M. Breton.