La FEP reçoit un prix d'excellence pour ses 65 ans de formation continue

Le doyen de la Faculté de l’éducation permanente de l’Université de Montréal, Christian Blanchette, a reçu le prix d’excellence des mains de la présidente de l’ACDEAULF, Jasmine Paradis-Laroche.

Le doyen de la Faculté de l’éducation permanente de l’Université de Montréal, Christian Blanchette, a reçu le prix d’excellence des mains de la présidente de l’ACDEAULF, Jasmine Paradis-Laroche.

Crédit : Gracieuseté ACDEAULF

En 5 secondes

La Faculté de l'éducation permanente de l'Université de Montréal s'est vu décerner un prix d'excellence par l'Association canadienne d'éducation des adultes des universités de langue française.

La Faculté de l’éducation permanente (FEP) de l’Université de Montréal a gagné un prix d’excellence pour ses réalisations et sa contribution en formation continue.

Cette distinction lui a été remise par l’Association canadienne d’éducation des adultes des universités de langue française (ACDEAULF) à l’occasion des journées d’étude annuelles de l’organisation, tenues à Sherbrooke les 14 et 15 juin.

Ce prestigieux prix est attribué à un établissement d’enseignement universitaire francophone ou bilingue du Canada pour une réalisation particulière ou encore pour une contribution déterminante et à long terme au développement de l’éducation des adultes de langue française. Cette année, l’organisation a remis deux prix d’excellence, soit un à l’UdeM et un à l’Université McGill.

Soixante-cinq ans d’innovation et d’excellence

En remettant le prix d’excellence à l’UdeM et la FEP, l’ACDEAULF a voulu reconnaître 65 ans d’innovation et d’excellence, une contribution exceptionnelle à l’éducation des adultes au Canada et au Québec.

À ses débuts en 1952, la Faculté de l’éducation permanente proposait une autre voie d’accès aux études universitaires pour les francophones. Elle a aussi servi de levier à l’ascension sociale des femmes. Au cours de son histoire, elle a décerné plus de 92 000 certificats et près de 18 000 baccalauréats par cumul. Elle offre actuellement 26 certificats issus principalement des domaines de la communication, de la gestion, de l’intervention psychosociale, de la santé et des langues.

«Chacune à leur manière, l’Université McGill et l’Université de Montréal ont contribué significativement au développement de l’éducation des adultes de langue française au Canada, et au Québec particulièrement, a indiqué la présidente de l’ACDEAULF, Jasmine Paradis-Laroche, de l’Université du Québec à Chicoutimi. Nous sommes très heureux de reconnaître leur engagement, leur apport original et soutenu dans la formation continue des adultes.»

Il importe de rappeler que l’ACDEAULF est un organisme à but non lucratif regroupant environ 30 membres actifs, dont 17 établissements d’enseignement universitaire. Ce réseau œuvre à la valorisation d’une formation aux adultes en français accessible, de qualité et au bénéfice de la collectivité.