Une année philanthropique sans précédent pour la Faculté de musique

Pour l’année 2016-2017, ce sont plus de quatre millions de dollars qui ont été amassés.

Pour l’année 2016-2017, ce sont plus de quatre millions de dollars qui ont été amassés.

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

L’année 2016-2017 aura été marquante du point de vue philanthropique pour la Faculté de musique de l’UdeM, alors qu’une communauté de donateurs s’est créée par solidarité avec la faculté.

Les activités philanthropiques de la Faculté de musique ont le vent dans les voiles: la doyenne, Isabelle Panneton, annonçait en mai dernier des résultats historiques pour sa faculté. En effet, pour l’année 2016-2017, ce sont plus de quatre millions de dollars qui ont été amassés. Du jamais vu en plus de 60 ans!

Les nombreux projets réalisés témoignent de la générosité des donateurs à l’égard de la faculté, et à l’endroit de ses étudiants tout particulièrement. Les prix DStephen et Susan Fichman en jazz, par exemple, ont été créés grâce à un don exceptionnel du couple afin de récompenser chaque année deux étudiants pour la meilleure performance et la meilleure composition jazz. Les étudiants en interprétation piano, pour leur part, pourront profiter d’une bonification importante du Fonds Paul-Marcel et Verna-Marie Gélinas.

Une aide substantielle viendra également consolider le fonds du Big Band de l’Université de Montréal, qui porte le nom de sa principale donatrice, Sophie Desmarais. Ce soutien donnera au Big Band la latitude pour accroître sa renommée, soutenir l’excellence et favoriser le recrutement d’étudiants de talent.

Par ailleurs, le don exceptionnel de Jacqueline Desmarais pour le rayonnement de la musique classique au Québec permettra à la Faculté et aux Bibliothèques de mettre en valeur l’immense collection constituée par le réputé journaliste et critique musical Claude Gingras, tout en lui rendant hommage.

Point d’orgue d’une année exceptionnelle, un projet d'envergure lancé en 2011 s’est finalement concrétisé en mai dernier. Grâce à la générosité de plus de 70 donateurs, la Faculté de musique a pu faire l’acquisition d’un piano Steinway de Hambourg, une des maisons les plus réputées du monde. Il s’agit d’une réalisation philanthropique majeure pour la faculté, qui offrira ainsi à ses étudiants pianistes la chance de jouer sur un instrument d’une qualité sonore hors du commun.

C’est l’ensemble de la direction de la Faculté de musique et plus de 80 % des professeurs qui ont fait un don cette année, manifestant ainsi leur confiance dans le développement de la faculté et créant un réel mouvement de solidarité.

Isabelle Panneton s’est réjouie des résultats de la campagne: «La philanthropie représente un moteur absolument essentiel du développement de la Faculté de musique. Je suis extrêmement fière et touchée de la générosité de nos donateurs, qui démontrent leur attachement profond à la mission de notre faculté.»