Danielle Labbé: une approche proactive de l’encadrement

Danielle Labbé

Danielle Labbé

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

La professeure Danielle Labbé reçoit le Prix d’excellence en enseignement 2017 pour l’encadrement aux cycles supérieurs.

«Danielle fait confiance à ses étudiants en leur permettant de réaliser des études dans des environnements difficiles, à l’international. Son style de supervision donne à la fois l’encadrement nécessaire pour effectuer les projets dans de courts délais et la liberté de travailler selon les champs d’intérêt et les objectifs d’apprentissage de chacun.»

Ce témoignage d’une étudiante à la maîtrise en urbanisme en dit long sur la façon remarquable dont Danielle Labbé encadre les travaux de ses étudiants. Professeure à la Faculté de l’aménagement depuis 2012, cette spécialiste des nouveaux espaces urbains des pays du Sud a récemment reçu le Prix d’excellence en enseignement pour l’encadrement aux cycles supérieurs.

«Son soutien repose sur les pratiques innovantes qu’elle a mises en place et qui améliorent l’expérience des étudiants sous sa supervision», indique le doyen de la faculté, Paul Lewis. Il souligne dans le dossier de candidature de Mme Labbé son «approche proactive de l’encadrement aux trois cycles» ainsi que le nombre important d’étudiants qu’elle a supervisés.

En cinq ans, Mme Labbé a dirigé 27 projets de recherche et 3 stages en plus de codiriger un doctorant extérieur à l’UdeM. La plupart de ceux et celles qui ont bénéficié de son appui ont obtenu leur diplôme plus rapidement que la moyenne des autres étudiants de leur programme. «Mon approche est basée sur la qualité de la relation superviseur-étudiant, explique la titulaire de la Chaire de recherche du Canada en urbanisation durable dans le Sud global. Je privilégie un encadrement actif, fondé sur une communication claire et une rétroaction régulière. La vaste majorité des étudiants que j’ai encadrés à ce jour ont été ou sont présentement engagés dans mes projets de recherche subventionnés.»

Danielle Labbé a également établi des modalités de coopération et de jumelage avec la National School of Civil Engineering à Hanoï, au Viêtnam, qui facilite le travail de terrain des étudiants et leur permet de s’initier à la coordination d’une équipe de recherche. À la demande du Comité des études supérieures en urbanisme de l’UdeM, ses stratégies d’encadrement ont été intégrées dans la nouvelle version du guide de rédaction du travail dirigé à la maîtrise en urbanisme.

Danielle Labbé - Les étoiles de l'enseignement
En lecture:

Danielle Labbé - Les étoiles de l'enseignement