Des professeurs de l'UdeM sont nommés au Collège de nouveaux chercheurs de la SRC

En 5 secondes

Luis Barreiro, Peter Dietsch, Étienne Laliberté, Vincent Larivière et Frédéric Mérand entrent au Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en arts et en science de la Société royale du Canada.

Cinq professeurs de l’Université de Montréal ont été nommés au Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en arts et en science de la Société royale du Canada, tout premier organisme du pays consacré à la reconnaissance multidisciplinaire au sein de la nouvelle génération d’intellectuels canadiens.

«Le Collège est une institution unique, capable de répondre aux défis rencontrés à l'heure actuelle grâce à sa créativité et à son innovation. Il coupe court aux divisions traditionnelles dans les domaines des sciences, des sciences sociales et des lettres et sciences humaines des établissements canadiens d'enseignement supérieur et au-delà. La nouvelle cohorte reflète cette vision d'un savoir engagé pour le bien-être social», a déclaré la présidente du Collège, Cynthia Milton. Notons également que Mme Milton est professeure au Département d'histoire de l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire de l’Amérique latine.

Luis Barreiro

Crédit : CHU Sainte-Justine

Luis Barreiro, professeur au Département de pédiatrie et chercheur au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, a réalisé des travaux qui ont mené à plusieurs découvertes importantes en génétique et en génomique immune.

Le Dr Barreiro a été reconnu comme l’un des 40 chercheurs de moins de 40 ans les plus prometteurs dans le monde, selon le journal Cell. En outre, il est le seul Canadien à figurer dans ce palmarès.

Peter Dietsch

Peter Dietsch, du Département de philosophie, est directeur de l’axe Éthique et économie du Centre de recherche en éthique de l’UdeM. Dans ses travaux, il s’intéresse principalement aux questions de distribution en éthique économique et sociale. Il travaille actuellement sur une évaluation normative du phénomène de la concurrence fiscale, c’est-à-dire la concurrence entre États ou d’autres juridictions qui abaissent leurs taux d’imposition pour attirer du capital d’ailleurs.

Étienne Laliberté

Étienne Laliberté, professeur en sciences biologiques et chercheur à l’Institut de recherche en biologie végétale, étudie les traits fonctionnels des plantes afin de mieux comprendre et de prédire la distribution des espèces végétales le long de gradients environnementaux. Il examine en particulier les interactions entre plantes et sols ainsi que leurs conséquences sur la biodiversité végétale et sur le fonctionnement des écosystèmes terrestres.

Vincent Larivière

Vincent Larivière, de l'École de bibliothéconomie et des sciences de l'information, est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les transformations de la communication savante et chercheur au Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie.

Ses travaux visent à décrire, comprendre et expliquer les transformations du processus de communication savante associées à l'arrivée du numérique. Au cœur de ses recherches se trouvent les méthodes bibliométriques, qui consistent en l'étude quantitative des caractéristiques des documents écrits par les chercheurs.

Frédéric Mérand

Crédit : Amélie Philibert

Frédéric Mérand, du Département de science politique, est directeur du Centre d’études et de recherches internationales de l’UdeM. Il est spécialisé en politique européenne et en sociologie des relations internationales. Ses recherches actuelles portent sur le partage du fardeau dans les organisations internationales, la politique entourant l’achat d’avions de chasse et le déclin des grandes puissances. Parmi ses champs d’intérêt en recherche, on compte la sécurité internationale, la gouvernance mondiale, la politique étrangère du Canada et l’Union européenne.