Guillaume Louis: l’art de mener une enquête criminelle

Guillaume Louis

Guillaume Louis

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Guillaume Louis a reçu le Prix d’excellence en enseignement 2017 dans la catégorie des chargés de cours.

Guillaume Louis possède un savoir-faire que peu de chargés de cours ont acquis: faire découvrir aux enquêteurs des corps policiers québécois des avenues autres et des outils complémentaires dans l’art de mener une enquête criminelle. Cette expertise rare lui vaut d’ailleurs d’être le seul chargé de cours de l’Université de Montréal à enseigner à l’École nationale de police du Québec, à Nicolet!

Après avoir goûté à l’enseignement durant ses études doctorales, Guillaume Louis fait le choix de se consacrer à la transmission du savoir. Et, depuis maintenant 11 ans, il agit à titre de chargé de cours à l’Université de Montréal, dont les 7 dernières années à la Faculté de l’éducation permanente. Il y donne les cours Analyse criminologique: enquête criminelle et Sociocriminologie 1, qui lui permettent d’utiliser une approche à la fois théorique et pratique qui enrichit la qualité de son enseignement.

Le cours Analyse criminologique: enquête criminelle permet de sensibiliser les étudiants policiers à l’importance de la recherche universitaire en matière de criminologie appliquée, notamment en ce qui a trait au crime organisé, à la corruption et à la cyberprédation. En outre, il établit un pont essentiel entre ces deux mondes. «J’ai toujours considéré qu’il était primordial pour l’Université de Montréal d’être active dans la formation des corps policiers, car elle apporte ainsi une orientation universitaire à la profession de policier», insiste ce chargé de cours hors du commun.

Pour ce qui est de Sociocriminologie 1, les étudiants y explorent les fondements sociologiques de la pensée sur le crime. Ce cours, Guillaume Louis l’a donné à 22 reprises pendant les quatre dernières années, ce qui lui a permis d’adapter la littérature classique sur le sujet aux réalités criminologiques contemporaines que sont, entre autres, les fusillades scolaires, le terrorisme et la déviance des élites.

«L’enseignement est à la fois une passion qui m’anime et un devoir. Celui de passer aux autres ce qui m’a été transmis. D’ouvrir les cœurs autant que les esprits. D’être un vecteur de chaos là où le règne de l'ordre est intransigeant et d’ordonnancer la pensée là où elle est excessivement chaotique», explique-t-il à propos de son engagement envers sa profession.

Et il ajoute les actes à la parole: au fil des ans, il a accompagné plusieurs dizaines de ses étudiants dans leurs démarches universitaires ou professionnelles, dont un certain nombre vers des études doctorales.

Guillaume Louis, prix d'excellence en enseignement de l'UdeM 2017
En lecture:

Guillaume Louis, prix d'excellence en enseignement de l'UdeM 2017