Julie Biron veut redonner ce qu’elle a reçu de ses professeurs

  • Forum
  • Le 12 septembre 2017

  • Mathieu-Robert Sauvé
Julie Biron

Julie Biron

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Julie Biron gagne le prix d’excellence en enseignement 2017 dans la catégorie des professeurs adjoints.

C’est Julie Biron, de la Faculté de droit, qui gagne le prix d’excellence en enseignement 2017 dans la catégorie des professeurs adjoints. Cette spécialiste du droit des affaires se dépense sans compter pour favoriser la réussite de ses étudiants, comme en témoigne cette étudiante qui, jusqu’au cours de Mme Biron, se destinait au règlement des litiges. «Vous m’avez vraiment donné le goût du droit des affaires, écrit-elle. Votre passion pour la matière est évidente.»

Le doyen de la faculté, Jean-François Gaudreault-DesBiens, loue l’approche pédagogique de l’enseignante, qui est «le reflet de ses valeurs profondes». «Sa grande capacité d’écoute, la pertinence de ses conseils et le soutien qu’elle offre aux étudiants pour les aider à surmonter leurs difficultés et à faire face aux défis comptent parmi ses grandes forces», dit-il dans sa lettre d’appui.

En plus de ses cours de premier cycle devant des classes pouvant accueillir jusqu’à 95 personnes, Julie Biron a dirigé deux étudiants au doctorat et une vingtaine à la maîtrise. Vu l’importance de la matière à couvrir, la jeune professeure procède par exposés magistraux pendant lesquels les échanges avec le groupe sont encouragés. De plus, elle réserve deux demi-journées par semaine à des rencontres individuelles avec les étudiants. «Ces périodes de disponibilité sont l’occasion pour moi de mieux connaître les étudiants de mes classes.» Ceux-ci en profitent pour lui confier leurs craintes, l’interroger sur sa profession ou lui demander des conseils.

Depuis plusieurs années, Mme Biron contribue à la vie pédagogique de la faculté en siégeant à divers comités. Elle a aussi mis sur pied, en collaboration avec le Centre de santé et de consultation psychologique et l’Association des étudiants en droit, un programme de gestion de l’anxiété durant les études. Elle doit une partie de ses choix de carrière à certains de ses professeurs. «J’ai eu la chance de rencontrer des professeurs inspirants, évoque-t-elle. Aujourd'hui, je suis guidée par ce désir de redonner aux étudiants ce que j’ai reçu de ces enseignants.»