Pascale Caidor: enseigner avec le souci d’innover

Pascale Caidor

Pascale Caidor

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

La doctorante est lauréate du Prix d’excellence en enseignement 2017 aux doctorants et aux stagiaires postdoctoraux chargés de cours.

Doctorante au Département de communication depuis 2015, Pascale Caidor a été la première surprise de se découvrir une passion pour l’enseignement. «Cet intérêt est né en grande partie d’un désir de partage et de transmission du savoir», dit celle qui se décrit comme une personne de «nature plutôt introvertie». Ses qualités de pédagogue lui ont valu le Prix d’excellence en enseignement 2017 aux doctorants et aux stagiaires postdoctoraux chargés de cours.

«Pascale explique bien la matière et donne des exemples pertinents aidant à la compréhension.» «Elle enseigne des concepts théoriques, mais fait tout pour rendre cela intéressant et pertinent, ce qui est très apprécié.» Ces témoignages d’étudiants révèlent des pratiques d’enseignement dynamiques et réfléchies. «Je mets beaucoup d’efforts à trouver des moyens pour susciter l’attention des étudiants. Je conçois de nombreux exercices qui leur permettent de voir que les théories enseignées peuvent très bien s’appliquer à leur réalité de tous les jours», fait valoir Mme Caidor dans son dossier de candidature.

Pour cette spécialiste de la communication organisationnelle, enseigner est un état d’esprit qui implique la recherche permanente de nouveaux contenus et de nouvelles méthodes. Elle valorise une participation active des étudiants et s’assure de créer un espace propice aux échanges. Ses séances d’enseignement et son matériel pédagogique témoignent d’un réel souci d’innover afin de favoriser les apprentissages.

Pascale Caidor travaille dans le cadre de sa thèse sur les pratiques entourant les initiatives de valorisation de la diversité dans les organisations. En deux ans seulement, elle s’est vu confier cinq demi-charges de cours et une charge complète de cours dont la majorité correspondent à des cours obligatoires du programme de baccalauréat. Ceux-ci sont rarement parmi les plus populaires, précise le directeur du Département de communication, Thierry Bardini, qui ne tarit pas d’éloges à l’égard de Mme Caidor. «Elle sait alterner les niveaux de discours, illustrer ses propos par des exemples concrets et faire bon usage des technologies de la communication», mentionne-t-il dans le document de candidature de la lauréate.

En collaboration avec la doctorante Lise Higham et le professeur à la retraite André A. Lafrance, Pascale Caidor réfléchit actuellement sur la façon de moderniser le cours Rédaction en communication I, en y introduisant un espace d’enseignement en ligne. «Mme Caidor est sans équivoque une enseignante de premier plan», conclut M. Bardini.