Sonia Lupien devient présidente de la Société internationale de psychoneuroendocrinologie

Sonia Lupien

Sonia Lupien

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

La professeure du Département de psychiatrie de l'Université de Montréal vient d’être élue, pour une période de trois ans, présidente de la Société internationale de psychoneuroendocrinologie.

Sonia Lupien, directrice du Centre d'études sur le stress humain de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal et professeure au Département de psychiatrie de l'Université de Montréal, vient d'être élue par ses pairs à la présidence de la Société internationale de psychoneuroendocrinologie (ISPNE).

Créée il y a 48 ans, cette société regroupe des chercheurs de partout dans le monde qui étudient les effets des hormones sur le cerveau et particulièrement les effets du stress sur les cerveaux animal et humain. 

À l’occasion du congrès annuel de l’ISPNE, qui avait lieu à Zurich du 8 au 11 septembre, les chercheurs ont nommé Sonia Lupien présidente pour une période de trois ans.

Mme Lupien travaillera au développement de la société et à la représentation de la science du stress à travers le monde.