Jean-Sébastien Boisvert obtient un prix Relève de l’Acfas

Jean-Sébastien Boisvert

Jean-Sébastien Boisvert

Crédit : ACFAS

En 5 secondes

Le titulaire d’un doctorat en physique est le lauréat du Prix de thèse en cotutelle Québec-France 2017.

Jean-Sébastien Boisvert, titulaire d’un doctorat en physique depuis novembre 2016 entrepris en cotutelle à l’Université de Montréal et à l’Université de Perpignan, en France, a remporté le Prix de thèse en cotutelle Québec-France, de l’Association francophone pour le savoir-Acfas. Cette récompense fait partie des prix Relève de l’organisme, qui soulignent l'apport des étudiants-chercheurs au système de recherche québécois.

M. Boisvert travaille maintenant dans le domaine de la physique des plasmas et s’intéresse particulièrement aux plasmas froids à pression atmosphérique. Il effectue actuellement un stage postdoctoral au Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’Institut national de la recherche scientifique, où il étudie la polarisation de l’hélium-3. Ses travaux pourraient faciliter, entre autres, la détection de maladies pulmonaires par imagerie à résonance magnétique. Le lauréat a déjà participé à plus d’une dizaine de conférences scientifiques nationales et internationales, et a rédigé divers documents de vulgarisation scientifique.

Ce prix lui a été remis lors des Journées de la relève en recherche de l’Acfas, qui se sont cette année déroulées à Québec.