Un nouvel appui majeur à la recherche sur les maladies infectieuses animales à l’UdeM

De gauche à droite: Michel Carrier, Nicole Ménard, Louise Béliveau, Jean-Claude Poissant.

De gauche à droite: Michel Carrier, Nicole Ménard, Louise Béliveau, Jean-Claude Poissant.

Crédit : Marco Langlois

En 5 secondes

Les gouvernements du Canada et du Québec ont annoncé un financement de plus de 12 M$ qui permettra l’amélioration des laboratoires du Centre intégré des maladies infectieuses animales.

Plusieurs personnalités étaient réunies aujourd’hui sur le campus de l’Université de Montréal à Saint-Hyacinthe pour l’annonce d’un investissement important dans les installations de recherche de la Faculté de médecine vétérinaire de l’UdeM. Ainsi, le secrétaire parlementaire du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Jean-Claude Poissant, accompagné par la députée de la circonscription de Laporte, Nicole Ménard, ont confirmé que la faculté recevra plus de 12 M$ pour procéder à la rénovation des laboratoires du Centre intégré des maladies infectieuses animales (CIMIA).

Accueillis par le doyen de la Faculté de médecine vétérinaire, Michel Carrier, et par la vice-rectrice aux affaires étudiantes et aux études de l’UdeM, Louise Béliveau, ils ont tour à tour expliqué la contribution de leurs gouvernements respectifs dans l’amélioration des installations universitaires en vue de favoriser la recherche et l’innovation.

«Les investissements effectués permettent à la seule faculté de médecine vétérinaire du Québec de poursuivre sa mission de recherche et de formation dans le secteur de la production animale et de la sécurité alimentaire. Ce projet est d’autant plus important qu’il soutient non seulement la communauté scientifique de notre faculté, mais également de nombreux partenaires des secteurs public et privé. La faculté joue un rôle de premier plan dans la technopole agroalimentaire du Québec, et la mise à niveau du Centre intégré des maladies infectieuses animales permettra de renforcer ce leadership, au bénéfice de l’ensemble de la population», a déclaré le recteur de l’UdeM, Guy Breton.

«Le CIMIA comprendra plusieurs laboratoires et salles de recherche qui permettront aux chercheurs et aux étudiants de la Faculté de médecine vétérinaire d’avoir accès à des équipements de pointe et ainsi de faire bénéficier la population des découvertes qu’ils y feront», a indiqué à son tour M. Carrier.

Consultez le communiqué des gouvernements.

Relations avec les médias