Marie Laberge-Malo et Annie Pullen Sansfaçon remportent un prix Femmes de mérite

En 5 secondes

Marie Laberge-Malo, chef de service au CHU Sainte-Justine, et Annie Pullen Sansfaçon, professeure en travail social à l’UdeM, ont reçu un prix Femmes de mérite de la Fondation Y des femmes.

La Fondation Y des femmes de Montréal a décerné ses prix Femmes de mérite 2017 le 26 septembre, au cours de sa soirée-bénéfice annuelle. Marie Laberge-Malo, professeure de clinique au Département de pédiatrie de l’Université de Montréal, et Annie Pullen Sansfaçon, professeure à l’École de travail social, étaient au nombre des lauréates. 

Les prix Femmes de mérite participent à la reconnaissance du rôle des femmes dans l’avancement de la société parce qu’ils mettent en lumière des femmes qui, par leur engagement et leurs réalisations dans leurs sphères respectives, ont une influence positive et durable sur la société. À travers leur valeur sociale ajoutée, ils visent à appuyer le Y des femmes, dont la mission est de contribuer à bâtir un avenir meilleur pour les femmes et les filles. Marie Laberge-Malo est lauréate dans la catégorie Sports, santé et mieux-être et Annie Pullen Sansfaçon dans la catégorie Recherche et innovation.

Marie Laberge-Malo

Marie Laberge-Malo reçoit son prix de Geneviève Fortin, de McKesson Canada.

Crédit : Philippe Renault

Chef du service de médecine physique et réadaptation du CHU Sainte-Justine, Marie Laberge-Malo contribue de façon remarquable au mieux-être de ses patients et de leur famille. Seule médecin spécialisée à la fois en pédiatrie et en physiatrie au Québec, la Dre Laberge-Malo est une source d’inspiration pour les jeunes médecins en devenir et particulièrement pour les parents d’enfants malades. Elle croit au développement et à la recherche en réadaptation pédiatrique afin de maximiser la restauration «biologique» ainsi qu’au développement maximal des capacités physiques, cognitives et psychosociales des enfants, avec une prise en charge holistique. 

La Dre Laberge-Malo est en outre très engagée dans sa communauté, notamment auprès des enfants africains au Gabon et à titre d’administratrice et de conseillère au Centre Philou depuis maintenant 12 ans, un organisme qui vient en aide aux familles d’enfants polyhandicapés.

Annie Pullen Sansfaçon

Annie Pullen Sansfaçon reçoit son prix de Sylvie Duquette, de Rogers Communications.

Crédit : Philippe Renault

Annie Pullen Sansfaçon est l’une de ces femmes qui, par sa persévérance et sa volonté, a réussi à faire de ses recherches des moteurs de changement dans notre société. Grâce à elle, la vie de plusieurs centaines d’enfants transgenres au Québec a été transformée. Professeure et responsable du programme de maîtrise à l'École de travail social de l'Université de Montréal, Mme Pullen Sansfaçon a dirigé plusieurs projets de recherche visant à mieux comprendre les expériences d’oppression et de résistance de groupes marginalisés, incluant les enfants transgenres et leur entourage.

Mme Pullen Sansfaçon est également cofondatrice de l'organisme Enfants transgenres Canada, qui a pour mission de soutenir les enfants transgenres et leur famille, de défendre leurs intérêts et d’améliorer leur situation dans les multiples facettes de leur vie. 

En 2016, à la suite des actions de Mme Pullen Sansfaçon, l’Assemblée nationale du Québec a voté le projet de loi 103 à l’unanimité, destiné à renforcer la lutte contre la transphobie.