Leaders et experts des Amériques se rencontrent pour discuter enseignement et recherche internationale

Crédit : Thinkstock

En 5 secondes

Les universités montréalaises accueilleront prochainement leaders et experts des Amériques pour poursuivre le dialogue interaméricain sur l’internationalisation de la recherche et de l’enseignement.

C’est sous la présidence d’honneur de la ministre responsable de l’Enseignement supérieur, Hélène David, que se déroulera, du 11 au 13 octobre, le Congrès des Amériques sur l’éducation internationale (CAEI). Organisée par l’Université du Québec à Montréal, l’Université Concordia, l’Université McGill, l’Université de Montréal et l’École de technologie supérieure, cette rencontre a pour objectif de poursuivre le dialogue interaméricain sur l’internationalisation de la recherche et de l’enseignement.

Ce congrès, dont le thème cette année est «Préparer les leaders et innovateurs de demain: la recherche et l’enseignement supérieur, vecteurs de prospérité dans les Amériques», sera aussi l’occasion pour les quelque 500 participants de renforcer les collaborations internationales et de partager les meilleures pratiques en gestion de l’enseignement supérieur.

Des sujets déterminants et des conférenciers triés sur le volet

Plus d’une quarantaine de conférences, d’ateliers et de séances plénières se dérouleront pendant le Congrès. Parmi les sujets qui seront abordés, mentionnons les programmes nationaux d’enseignement supérieur, le leadership des femmes en enseignement supérieur, la construction de villes intelligentes, durables et technologiques, les priorités des organismes subventionnaires et des organisations multilatérales, ainsi que les modèles de collaboration internationale ayant fait leurs preuves ces dernières années.

Plusieurs personnalités politiques et issues du milieu de l’enseignement seront présentes, outre Mme David: la ministre de l’Éducation du Panamá, Marcela Paredes; le sous-ministre de l’Enseignement supérieur du Mexique, Salvador Jara; le sous-ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Jean-Stéphane Bernard; le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion; et les dirigeants des établissements hôtes de la rencontre.

Prix Interamérica

Le sujet de l’éducation autochtone occupant une place importante à l’échelle des Amériques, le CAEI-Canada 2017 remettra le prix Interamérica à Roberta L. Jamieson afin de reconnaître son leadership dans l'instauration de programmes d’accès à l’éducation pour les populations autochtones. Son travail a permis la mise sur pied d’un ambitieux programme de bourses d’études pour les jeunes autochtones.

Partenaires du Congrès

Le Congrès des Amériques sur l’éducation internationale 2017 peut compter sur de nombreux partenaires pour assurer son succès. En plus des cinq établissements hôtes, mentionnons le gouvernement du Canada, le gouvernement du Québec, la Ville de Montréal, Altissia, le Réseau de l’Université du Québec, ILUMNO, Tourisme Montréal, les Fonds de recherche du Québec, Guard.me, le Bureau de coopération interuniversitaire, le Conseil des relations internationales de Montréal, le Consejo Interuniversitario Nacional, l’Higher Education Academy, MITACS, Montréal International, QS Quacquarelli Symonds, l’Université catholique de Santiago de Guayaquil et les World Education Services. L’Organisation universitaire interaméricaine agit à titre de secrétaire administratif du CAEI.

Programme et inscriptions sur le site Web du Congrès.

À propos du CAEI

Créé en 2010 au Canada, le Congrès des Amériques sur l’éducation internationale rassemble 37 associations et se veut un espace interaméricain de dialogue et de concertation sur l’internationalisation de la recherche et de l’enseignement supérieur.

Relations avec les médias