Diplômés, pharmaciens et philanthropes

Hélène Véronneau, directrice générale du développement philanthropique, Adryanna Dorismond-Rodrigue, Lyne Lalonde, William Schuessler-Bédard, Manon Simard, René Gagné, Tony Fasciano et Marcel Proulx.

Hélène Véronneau, directrice générale du développement philanthropique, Adryanna Dorismond-Rodrigue, Lyne Lalonde, William Schuessler-Bédard, Manon Simard, René Gagné, Tony Fasciano et Marcel Proulx.

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Grâce à la générosité de trois de ses diplômés, la Faculté de pharmacie, en partenariat avec le programme de sport d'excellence des Carabins, a pu créer le Fonds de bourses Gagné, Proulx et Fasciano.

C’est avec la collaboration d’une douzaine de personnes et de compagnies que René Gagné, Marcel Proulx et Tony Fasciano ont pu instituer un fonds de bourses à leurs noms à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal. Ces bourses sont destinées aux étudiants-athlètes membres du programme de sport d’excellence de l’Université ou de l’une des équipes des Carabins et inscrits dans un programme de pharmacie. Les noms des deux premiers lauréats ont d’ailleurs été dévoilés le 3 octobre, au cours d’une activité organisée pour saluer la générosité des trois donateurs.

L’histoire de ces trois pharmaciens communautaires, diplômés de l’UdeM, démontre qu’ils ont eu un parcours impressionnant et un fort sens de l’engagement au sein de leur communauté. La doyenne de la Faculté de pharmacie, Lyne Lalonde, a d’ailleurs rappelé que le geste des donateurs s’inspire des quatre grandes valeurs qui guident les actions de la faculté: l’engagement, le leadership, le professionnalisme et l’esprit d’équipe. «Nos étudiants-athlètes incarnent à eux seuls l’ensemble de ces valeurs qui nous tiennent tant à cœur. Ils sont capables de jongler avec les exigences de leur programme de formation et de leur sport, même s’ils ont besoin, à l’occasion, d’un petit coup de pouce. Les étudiants-athlètes de la Faculté de pharmacie sont sans aucun doute des leaders inspirants.» La doyenne a ensuite remercié les donateurs de permettre aux étudiants «de croire en leurs rêves, même les plus fous».

Pour sa part, Manon Simard, directrice du programme de sport d’excellence de l’Université, a relevé le caractère unique de ce don. «Le sport d’excellence a une histoire assez récente à l’UdeM; cette histoire a connu des hauts et des bas, et s’écrit encore chaque jour. Aujourd’hui, vous composez un chapitre de celle-ci. Et c’est un chapitre très important. En effet, il s’agit de la première fois qu’une faculté prend en charge des bourses pour des étudiants-athlètes qui les aideront à atteindre leurs buts.»

Le fonds de bourses créé souligne, en quelque sorte, les 30 années de collaboration de MM. Gagné, Proulx et Fasciano. Les donateurs, chez qui la détermination et la persévérance ont été des qualités primordiales pour mener à bien ce projet, se sont tournés vers l’UdeM pour contribuer à la réussite des étudiants qui ont les mêmes visées entrepreneuriales et sportives qu’eux.

«C’est un grand honneur d’être associés à l’Université de Montréal, à la Faculté de pharmacie et aux étudiants-athlètes des Carabins. En pharmacie communautaire, lorsque l’on conseille un patient, on fait beaucoup plus que lui donner la méthode d’utilisation d’un médicament. On personnalise chacune de nos interventions et l’on agit un peu comme un entraîneur, a déclaré René Gagné au nom des donateurs. Avec ce fonds, nous souhaitons faire un peu la même chose. C’est notre façon de montrer notre gratitude envers notre alma mater, mais aussi d’encourager la future génération de pharmaciens athlètes en leur donnant le goût de devenir des entrepreneurs, mais surtout en leur permettant d’exploiter leur talent et leur plein potentiel.»

Une première remise des bourses Gagné-Proulx-Fasciano

Les premiers lauréats des bourses Gagné-Proulx-Fasciano, William Schuessler-Bédard, membre de l’équipe de ski alpin, et Adryanna Dorismond-Rodrigue, de l’équipe de volleyball féminin des Carabins, ont tenu à remercier les donateurs de même que leur faculté.

«Lorsque je me suis inscrit en pharmacie, je n’aurais jamais cru pouvoir conjuguer études et sport. Avec la faculté, nous avons pu trouver différentes avenues de conciliation, elle a fait preuve de souplesse et m’a ainsi témoigné son soutien. Le sport nous apporte de nouvelles expériences, de nouveaux défis qui vont nous préparer aussi à notre profession. Je vous remercie pour votre geste qui me permet de continuer à pratiquer un sport que j’aime tant», a mentionné M. Schuessler-Bédard.

De son côté, Mme Dorismond-Rodrigue a indiqué que «cette bourse reconnaît mes efforts non seulement sur le plan sportif, mais aussi dans mes études. Il s’agit d’un encouragement pour nous aider à performer. J’étudie dans le domaine que j’ai toujours aimé tout en pratiquant mon sport. Être étudiante-athlète représente un défi de taille. Mais ça m’apporte aussi beaucoup, je peux ainsi acquérir des habiletés qui seront importantes dans ma future carrière et dans ma vie en général».