La FEP offrira un programme d’actualisation professionnelle en droit

  • Forum
  • Le 24 octobre 2017

  • Mathieu-Robert Sauvé

En 5 secondes

L’Université de Montréal proposera dès l’hiver 2018 un programme pour les professionnels du droit qui ont été formés à l’étranger.

La Commission des études de l’Université de Montréal a approuvé, à sa réunion du 17 octobre, un programme d’actualisation professionnelle dans le domaine du droit, qui sera offert à la Faculté de l’éducation permanente (FEP) à l’hiver 2018.

«Ce programme vise à permettre à des étudiants diplômés en droit hors Québec de parfaire leurs connaissances lorsque requis par un ordre professionnel, soit le Barreau ou la Chambre des notaires, indique le document déposé à la séance. La population étudiante visée est constituée des personnes détenant, au minimum, un diplôme de premier cycle en droit et qui sont désireuses d’obtenir un permis d’exercice du droit dans la province après avoir déposé un dossier à cette fin auprès d’un ordre professionnel de juristes du Québec.»

Cette proposition arrive à un bon moment, selon la vice-rectrice aux affaires étudiantes et aux études, Louise Béliveau, qui a assisté la semaine dernière à une rencontre sur l’accès aux professions règlementées et à l’emploi pour les professionnels formés en dehors du Québec et à laquelle étaient présents le premier ministre Philippe Couillard et cinq ministres du gouvernement du Québec. «C’est une question qui intéresse fortement tous les partenaires concernés, incluant le milieu de l’éducation», a-t-elle commenté.

La FEP possède une expertise solide dans le domaine, puisque, en collaboration avec la Faculté de droit, elle accueille depuis plus de 20 ans, dans son certificat en droit, des étudiants ayant acquis une formation juridique à l’extérieur du Québec. Ces étudiants représentent près du tiers des inscriptions, soit quelque 300 personnes. Mais comme la structure du programme actuel n’a pas été conçue pour cette clientèle, elle ne permet pas de répondre adéquatement à ses besoins de formation particuliers.

Le nouveau programme comptera 45 crédits. Il sera le premier «spécialement conçu pour accueillir des étudiants qui, à la suite d’une décision du Comité des équivalences du Barreau ou du Comité sur les admissions de la Chambre des notaires, doivent accomplir un certain nombre de crédits universitaires en droit québécois et canadien avant de pouvoir s’inscrire à l’École du Barreau ou de déposer une demande d’admission à la maîtrise en droit notarial», selon le document officiel. 

Plus d’information

Responsable le programme:
Paolo De Michele
actualisation-drt-responsable(at)fep.umontreal.ca
514 343-6111 poste 2870