Formation et module interactif de l’UdeM sur le nouvel étiquetage des matières dangereuses

Crédit : Thinkstock

En 5 secondes

Les employés et les étudiants appelés à manipuler des matières dangereuses doivent suivre une formation pour se familiariser avec le nouvel étiquetage des produits chimiques.

Les professeurs, les étudiants et les employés qui fréquentent les 1700 laboratoires de l’Université de Montréal manipulent, ensemble, pas moins de 66 000 produits chimiques! En raison de l’adoption d’une nouvelle règlementation en 2015 par les gouvernements fédéral et provincial, ils doivent suivre une formation pour se familiariser avec le nouvel étiquetage des matières dangereuses. 

À cet effet, la Division santé et sécurité au travail de la Direction de la prévention et de la sécurité (DPS-SST) offre des séances de formation et d’information, en plus de proposer un module interactif qu’on peut consulter en tout temps par la plateforme StudiUM.

Un système modernisé

Le SIMDUT, vous connaissez? Il s’agit de l’acronyme de Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail, qui est la norme canadienne en matière de communication des renseignements sur les dangers que représentent ces substances.

Le rôle du SIMDUT est de classifier les dangers, d'uniformiser les mises en garde sur les étiquettes des contenants, d'établir des fiches signalétiques et de données et, enfin, de proposer des programmes d'éducation et de formation pour les travailleurs.

Au cours des dernières années, le Canada et le Québec ont veillé à harmoniser leurs règlementations avec le Système général harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques, proposé par les Nations unies. Ce système international a pour objectif de protéger les travailleurs et l’environnement de façon uniforme des dangers associés aux produits chimiques.

En février 2015, le gouvernement fédéral annonçait l’entrée en vigueur du Règlement sur les produits dangereux et de certaines modifications à la Loi sur les produits dangereux. Puis, en juin, le gouvernement du Québec harmonisait aussi son règlement en sanctionnant la Loi favorisant l’information sur la dangerosité des produits présents en milieu de travail et modifiant la Loi sur la santé et la sécurité au travail.

Nouvel étiquetage

Le Règlement sur l’information concernant les produits dangereux prévoit notamment les règles qui encadrent l’étiquetage, les fiches de données de sécurité et l’affichage des données de sécurité de ces produits.

Ainsi, les pictogrammes d’identification des dangers associés aux produits chimiques ont été revus, et leur signification peut être trompeuse. La DPS-SST a amorcé une mise à jour importante de l’étiquetage des substances chimiques inventoriées sur les campus de l’UdeM. En vertu de la loi, les employeurs ont jusqu’au 1er décembre 2018 pour se conformer aux nouvelles normes d’étiquetage.

C’est pourquoi la DPS-SST vous invite à assister aux séances de formation et d’information relatives au nouvel étiquetage des produits dangereux et à prendre le temps de vous y familiariser à l’aide du module interactif évoqué plus haut. Pour en connaître davantage sur le SIMDUT 2015, consulter le site de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail.