Je veux aider les personnes âgées à s’améliorer en contexte «multitâche»

  • Forum
  • Le 8 novembre 2017

  • UdeMNouvelles
Bianca Bier a étudié les personnes âgées en contexte multitâche.

Bianca Bier a étudié les personnes âgées en contexte multitâche.

Crédit : Amélie Philibert et Benoît Gougeon

En 5 secondes

Dans son doctorat, Bianca Bier a découvert que l’entraînement aux tâches multiples pouvait aider les personnes âgées à réussir des épreuves multitâches.

Dans mon doctorat, j’ai pu confirmer que les personnes âgées de 65 ans et plus se débrouillent moins bien que les jeunes dans les activités qui font appel au contrôle attentionnel, par exemple lors d’épreuves «multitâches». Mais la bonne nouvelle, c’est qu’elles peuvent s’entraîner à ce type d’activités et retrouver rapidement des habiletés qu’elles croyaient perdues. Après quelques séances, les participants âgés peuvent acquérir des compétences étonnantes et des changements significatifs sont objectivés sur le plan cérébral. C’est la preuve que le cerveau, même à un âge avancé, peut s’adapter aux exigences d’une société où l’attention est sollicitée de toutes parts et à tout moment. Cela est encourageant, car nous passons beaucoup de temps en mode multitâche. Il est donc possible pour les personnes âgées de bénéficier de ces entraînements, même plus que les jeunes adultes! Après ma thèse de doctorat, j’aimerais pouvoir mettre en application ce que j’ai découvert.

Bianca Bier

En savoir plus

Directrice de thèse

  • Sylvie Belleville, du Département de psychologie de la Faculté des arts et des sciences.

Publications

  • Bier, B., E. Ouellet et S. Belleville. “Computerized attentional training and transfer with virtual reality: Effect of age and training type”, Journal of Neuropsychology. [Sous presse].
  • Bier, B., et autres. “Effect of age on attentional control in dual-tasking”, Experimental Aging Research, vol 43, no 2, 2017, p. 161-177.
  • Bier, B., C. de Boysson et S. Belleville. “Identifying training modalities to improve multi-tasking in older adults”, AGE, vol. 36, no 4, 2014, 9688. doi: 10.1007/s1157-014-9688-2.
  • Belleville, S., et autres. “The pattern and loci of training-induced brain changes in healthy older adults are predicted by the nature of the intervention”, PLOS ONE, vol. 9, no 8, 2014, e102710. doi: 10.1371/journal.pone.0102710.
  • Bier, B., et S. Belleville. «Optimiser le fonctionnement cognitif au cours du vieillissement: facteurs de réserve, stimulation cognitive et plasticité cérébrale», Revista Neuropsicologia Latinoamericana, vol. 2, no 3, 2010, p. 37-47.
  • Létourneau, G., B. Bier et S. Belleville. «Plasticité cérébrale et cognitive: fenêtre sur un cerveau dynamique de l’enfant à la personne vieillissante», dans Monzée, J. (dir.). Neurosciences, psychothérapie et développement affectif de l’enfant, Montréal, Éditions Liber, 2014, 242 p.

Bourses et distinctions

  • Bourse de formation de doctorat du Fonds de recherche du Québec–Santé (2014).
  • Bourse de formation de maîtrise du Fonds de recherche du Québec–Santé (2011).
  • Bourse de maîtrise des Instituts de recherche en santé du Canada (2011).

Dans les médias

Propos recueillis par Mathieu-Robert Sauvé