Mieux comprendre le cyberharcèlement pour s’en protéger

Crédit : Thinkstock

En 5 secondes

Le Bureau d’intervention en matière de harcèlement et l’Action humanitaire et communautaire de l’UdeM organisent, sur le campus, une semaine de prévention du cyberharcèlement.

Le cyberharcèlement est une réalité à laquelle étudiants, professeurs et employés peuvent être confrontés dans leur vie personnelle ou professionnelle. Pour cette raison, le Bureau d’intervention en matière de harcèlement (BIMH) et l’Action humanitaire et communautaire de l’UdeM organisent, du 13 au 17 novembre, une semaine de prévention du cyberharcèlement, une occasion pour les membres de la communauté d’en apprendre davantage sur ce phénomène en expansion.

«Cette année, nous avons décidé de consacrer notre semaine annuelle de sensibilisation au harcèlement à la thématique du cyberharcèlement parce que nous constatons une augmentation des situations dans lesquelles l’utilisation des technologies est un facteur de détérioration des relations et des communications, explique Alain Vienneau, conseiller au BIMH. L’objectif de cette activité est de mieux outiller les membres de notre communauté pour qu’ils reconnaissent les formes que peut prendre le cyberharcèlement, qu’ils s’en protègent et utilisent les ressources susceptibles de les aider s’ils sont aux prises avec ce type de comportement.»

Différents kiosques de sensibilisation seront ainsi tenus à plusieurs endroits du campus de la montagne:

  • lundi 13 novembre, de 9 h 30 à 12 h 30, à la cafétéria du pavillon Marguerite-D’Youville;
  • mardi 14 novembre, de 9 h 30 à 15 h 30, à l’entrée principale du pavillon Marie-Victorin;
  • mercredi 15 novembre, de 9 h 30 à 15 h 30, près de la cafétéria Chez Valère, au 3200, rue Jean-Brillant;
  • jeudi 16 novembre, de 9 h 30 à 12 h 30, à l’entrée principale du pavillon André-Aisenstadt;
  • vendredi 17 novembre, de 9 h 30 à 12 h 30, au troisième étage des escaliers principaux du CEPSUM.