«Entre guillemets» reçoit Jean-Simon DesRochers

  • Forum
  • Le 9 novembre 2017

  • Mathieu-Robert Sauvé
Jean-Simon DesRochers en studio.

Jean-Simon DesRochers en studio.

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Jean-Simon DesRochers présente son roman «L'année noire».

Sept ans de travail ont été nécessaires à Jean-Simon DesRochers pour écrire son roman L’année noire, dont le deuxième tome vient de paraître aux Herbes rouges. Ce livre «sombre et immense», selon la critique Chantal Guy, de La Presse, met en scène une vingtaine de personnages dont certains sont tirés de ses autres livres. Mme Guy avait parlé de génie en commentant son précédent roman, La canicule des pauvres, en 2009.

M. DesRochers, professeur au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal, se confie à Entre guillemets. «L’année noire est mon projet le plus ambitieux. Je suis allé au bout de ce que je pouvais faire dans le genre», dit-il.

L’année noire est divisée en 24 chapitres, soit 2 chapitres pour chaque mois de l’année. Et non, l’histoire ne commence pas en janvier. Les certitudes, second tome, s’entament en mai et se terminent en octobre. «Multipliant les révélations et les revirements de situation, la vie prend ici la couleur grinçante d’un sourire qui ne masque pas le désespoir», peut-on lire sur la quatrième de couverture.

Jean-Simon DesRochers, L’année noire, tome 2: Les certitudes, Montréal, Les Herbes rouges, 2017, 504 p., 29,95 $.

"Entre guillemets" reçoit Jean-Simon DesRochers
En lecture:

"Entre guillemets" reçoit Jean-Simon DesRochers

À propos

L’émission Entre guillemets est réalisée par le Bureau des communications et des relations publiques de l’Université de Montréal.
Réalisation et interview: Mathieu-Robert Sauvé et Bruno Girard.
Animation et montage: Annie Riverin.
Indicatif musical: Dominique Beauséjour-Ostiguy.