Une IA en autisme représentera le Canada à l’étranger

Crédit : Thinkstock

En 5 secondes

Les créateurs de Myelin, la première intelligence artificielle spécialisée en autisme, seront à Copenhague la semaine prochaine pour représenter le Canada à la Creative Business Cup.

Myelin, la première intelligence artificielle spécialisée en autisme, a été conçue avec le soutien de l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal. Elle permettra aux personnes autistes ainsi qu’à leurs proches d’avoir accès en tout temps à de l’information fiable et personnalisée sur les meilleurs outils et approches pour répondre à leurs besoins et les aider à surmonter leurs défis. Mais cela n’est qu’un début, ses créateurs prévoient l’étendre à tout le domaine de la santé mentale.

L’immense potentiel de changer profondément notre société a permis à l’équipe de Myelin d’être sélectionnée pour représenter le Canada à la Creative Business Cup, une compétition visant à célébrer la créativité des entreprises en démarrage du monde entier.

La Creative Business Cup permet aux entrepreneurs des industries créatives de faire appel à des investisseurs et d’accéder aux marchés mondiaux, en plus de renforcer leurs capacités d'innovation au profit de l'industrie et de la société. Chaque année, des partenaires du monde entier organisent des concours nationaux et les vainqueurs nationaux s'affrontent à Copenhague, en novembre annuellement, à l’occasion de la Semaine mondiale de l'entrepreneuriat.

Grâce au soutien de l’UdeM et de l’Institut de valorisation des données, qui regroupe des professionnels de l’industrie et des chercheurs d’établissements d’enseignement afin de créer une expertise de pointe dans les domaines de la science des données, de l’optimisation et de l’intelligence artificielle, Marise Bonenfant et Marc-Olivier Schüle, doctorants à l’École de psychoéducation, s’envoleront pour Copenhague dans la semaine du 12 novembre. 

Ramèneront-ils le titre de jeune entreprise (startup) la plus créative du monde?

À relire dans UdeMNouvelles: l’article de Marilou Garon sur la naissance du projet Myelin.