Nouvelle option Recherche-création à la maîtrise en communication

  • Forum
  • Le 16 novembre 2017

  • Mathieu-Robert Sauvé
La recherche-création fait son entrée au programme de maîtrise en sciences de la communication.

La recherche-création fait son entrée au programme de maîtrise en sciences de la communication.

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Une option Recherche-création sera ajoutée au programme de maîtrise en sciences de la communication de l’Université de Montréal.

Le Département de communication de l’Université de Montréal offrira, dès l’hiver 2018, une option Recherche-création à sa maîtrise en sciences de la communication. Après avoir terminé sa scolarité, l’étudiant rédigera un mémoire comportant «une composante écrite et une composante création-production». Ainsi en ont décidé les membres de la Commission des études à leur réunion du 14 novembre.

Le document où est exposé le projet précise que «la forme, la durée, la longueur ou la portée des deux éléments ainsi que la logique de leur articulation devront être présentées et justifiées dans le cadre du projet de mémoire».

Tout comme le mémoire classique, ce type de production répondra aux exigences générales des programmes de deuxième cycle, soit la rigueur et la cohérence, une revue de la littérature exhaustive et une approche méthodologique solide. Ce qui est nouveau, c’est le volet «création», qui inclut «un processus créatif, une production esthétique expérimentale, un produit de fabrication critique (critical making) ou une œuvre artistique comme composantes intégrales de la démarche de recherche étudiante».

L’UdeM n’est pas la première à proposer pareil parcours, puisque deux universités montréalaises (Concordia et l’UQAM) le font depuis plusieurs années. Mais la nouvelle option aura une couleur particulière en vertu de «l’articulation d’un processus créatif et d’une analyse théorique».

Priorité départementale

Dans son plan stratégique 2013-2017, le Département de communication avait désigné la recherche-création comme une de ses priorités à long terme, à la fois en recherche et en enseignement. «Par recherche-création, nous entendons une catégorie émergente dans les sciences sociales et humaines qui convoque des modes de production et de création de savoirs contemporains au profit d’une démarche créative», écrivent les responsables de la nouvelle option.

Plus qu’une mode passagère, la recherche-création est devenue «une approche épistémologique et méthodologique de pointe dans les départements de communication au Canada et aux États-Unis, ainsi qu’au sein des associations internationales de recherche en communication». Le Fonds de recherche du Québec – Société et culture et le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada subventionnent les projets de recherche-création.