Création de nouvelles options à la maîtrise au Département de kinésiologie

Crédit : Thinkstock

En 5 secondes

Trois nouvelles options permettent aux étudiants de la maîtrise en kinésiologie de personnaliser leur formation.

Le Département de kinésiologie offre à ses étudiants de la maîtrise en kinésiologie, depuis septembre dernier, trois nouvelles options, qui s’ajoutent à une option générale: Réentraînement des populations symptomatiques, Préparation physique et Promotion de l’activité physique.

Ces options s’adressent aux titulaires d'un baccalauréat en kinésiologie, mais aussi aux diplômés des programmes en éducation physique, physiothérapie, nutrition, santé publique ou d’une autre discipline des sciences de la santé.

La maîtrise en kinésiologie est un programme de type professionnel (sans mémoire). Le département propose aussi une maîtrise et un doctorat en sciences de l’activité physique qui, eux, sont axés sur la recherche et le développement des connaissances.

Les objectifs de ces nouvelles options sont les suivants:

  • Réentraînement des populations symptomatiques: former des professionnels capables de planifier, de mettre en place et d’évaluer des programmes de réentraînement cardiorespiratoire, métabolique et autres par les sciences et les techniques kinésiologiques.
  • Préparation physique: former des professionnels capables de planifier, de mettre en œuvre et d’évaluer des programmes de préparation physique auprès de différents individus et groupes sportifs afin d'améliorer leur performance sportive et de réduire leur risque de blessure.
  • Promotion de l'activité physique: former des professionnels capables de planifier, de mettre en place et d’évaluer des programmes de promotion de l'activité physique auprès de différents groupes sociaux (jeunes des milieux scolaires, employés en milieu de travail, personnes âgées) afin d'améliorer leur santé et leur bien-être.

Flexibilité

Pour Luc Proteau, directeur du Département de kinésiologie, les options instaurées offrent une grande flexibilité aux étudiants. «L’option générale leur permet de découvrir des milieux différents, par exemple à travers un stage associé à l’option Promotion de l’activité physique ou Réentraînement des populations symptomatiques.»

«Le fait que nous offrons un microprogramme – 15 crédits – et un diplôme d’études supérieures spécialisées – 30 crédits – [DESS], en complément de la maîtrise – 45 crédits –, permet aux étudiants qui ne sont pas certains de leurs choix ou qui ne veulent pas s’inscrire d’emblée dans un programme de maîtrise d’amorcer une formation de plus courte durée, puis de l’adapter à leurs besoins, poursuit-il. Il est ainsi possible de commencer par un microprogramme, puis d’entreprendre un DESS ou une maîtrise. Le passage du DESS à la maîtrise est aussi envisageable. Et tout cela sans perte de cours.»

M. Proteau précise également que les options de la maîtrise professionnelle sont uniques au Québec. Il ajoute que trois nouveaux professeurs se joindront à l’équipe en place au cours des prochains mois afin d’offrir un encadrement plus pointu à ces étudiants.

Plus d’information