Le «Sablé UdeM» remporte le prix du meilleur biscuit de Noël 2017

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Natalie Clairoux, bibliothécaire à la Bibliothèque des sciences de la santé, est la gagnante du Concours de biscuits de Noël 2017 de l'Université de Montréal.

C'est le biscuit soumis par Natalie Clairoux, bibliothécaire à la Bibliothèque des sciences de la santé, qui a remporté le Concours de biscuits de Noël 2017. Pâtissière enthousiaste, Mme Clairoux en était à sa troisième participation au concours.

Cliquez ici pour recevoir par courriel un recueil PDF de toutes les recettes soumises au concours de biscuits de 2017.

Les sablés UdeM de Natalie Clairoux

  • 1 tasse (250 ml) de beurre doux à la température ambiante, en morceaux
  • 2/3 tasse (160 ml) de sucre à glacer
  • 2 c. à thé (10 ml) d’extrait de vanille
  • 2 tasses (500 ml) de farine
  • 1/2 c. à thé (3 ml) de sel
  • 4 onces de chocolat blanc et bonbons pour décorer

Préchauffer le four à 160 °C (325 °F).

Battre le beurre, le sucre et la vanille jusqu’à ce que le mélange soit homogène et crémeux. Tamiser les ingrédients secs avant de les ajouter. Continuer de battre à basse vitesse jusqu’à l’obtention d’une boule homogène. Mettre au réfrigérateur 30 minutes.

Déposer la pâte sur du papier parchemin et, à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, l'abaisser à 0,5 cm d’épaisseur. Mettre au réfrigérateur jusqu’à ce que la pâte raffermisse. Découper avec un emporte-pièce préalablement fariné.

Disposer les biscuits sur une plaque antiadhésive ou tapissée de papier parchemin en laissant 2,5 cm entre chaque biscuit. Cuire de 17 à 20 minutes selon la taille des biscuits. Laisser refroidir sur une grille.

Faire fondre le chocolat blanc quelques secondes au microondes, à faible intensité. Étendre une couche de chocolat fondu sur les biscuits, laisser refroidir un peu. Saupoudrer immédiatement de petits bonbons si désiré.

Donne environ deux douzaines de biscuits.

Délicieux et beau, mon coup de coeur! — Chantal Bemeur

Goût de beurre exquis et texture parfaite. — Josette Noël

Très moelleux, je lui donne un A+. — Jean-Marie Garon