Quelle nouvelle avez-vous choisi «moment fort de 2017»?

Le recteur et Simon Forest le 20 octobre dernier, accompagnés des lauréats du concours visant à valoriser des activités d’accueil inclusives et respectueuses.

Le recteur et Simon Forest le 20 octobre dernier, accompagnés des lauréats du concours visant à valoriser des activités d’accueil inclusives et respectueuses.

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Dans un sondage, les lecteurs d’UdeMNouvelles ont désigné «nouvelle de l’année 2017 à l’UdeM» l’organisation d’un concours visant à valoriser des activités d’accueil inclusives et respectueuses.

Les lecteurs d’UdeMNouvelles étaient invités, à l’occasion d’une rétrospective des moments forts de l’année 2017, à désigner ce qu’ils considéraient comme la nouvelle de l’année. Ils ont choisi, à 29,6 %, l’organisation, par l’Université et la Fédération des associations étudiantes du campus de l’UdeM (FAECUM), d’un concours visant à valoriser des activités d’accueil inclusives et respectueuses de tous. Les votes des internautes se sont ensuite portés sur l’ouverture du tunnel de la montagne, à 29,2 %.

Rappelons que neuf associations étudiantes avaient présenté leur candidature à ce concours inédit destiné à mettre en valeur des activités d’accueil fédératrices et fondées sur le respect de tous, et dont les résultats ont été dévoilés le 20 octobre dernier. Les premier, deuxième et troisième prix ont été remportés par les associations de la Faculté de médecine vétérinaire, de l’École de réadaptation et de la Faculté de droit.

Les activités ont été évaluées en fonction de leur caractère original et rassembleur, et de l’effort déployé quant à la promotion d’au moins deux de ces aspects: sportif, culturel, associatif, encourageant la sensibilisation au consentement et aux violences à caractère sexuel.

Les résultats de ce concours et la qualité des candidatures illustrent le changement de culture en cours sur le campus. «On est passés d’une culture de “rite de passage” à une culture d’accueil», indiquait Simon Forest, secrétaire général de la FAECUM, dans l’article publié dans UdeMNouvelles.