Du cinéma… en grande première en février!

En 5 secondes

Ciné-campus présente deux avant-premières montréalaises en présence des cinéastes, une programmation spéciale pour la Semaine interculturelle et deux longs métrages en nomination aux Oscars.

Ciné-campus présente en février deux avant-premières montréalaises en présence des cinéastes, une programmation spéciale pour la Semaine interculturelle et deux longs métrages en nomination aux Oscars.

Afin de célébrer la Semaine interculturelle sur le campus, le documentaire Ouvrir la voix, de la réalisatrice française Amandine Gay, est à l’affiche le 6 février. Présenté à l’UdeM avant sa sortie en salle, le film propose de réfléchir à l’expérience de la différence en tant que femme noire et aux clichés qui y sont liés. Mme Gay sera présente à la projection de 20 h pour une discussion avec le public. 

Toujours à l’occasion de la Semaine interculturelle, le film d’animation de la réalisatrice Nora Twomey Parvana, une enfance en Afghanistan, pourra être vu le 7 février. Tiré du livre éponyme de Deborah Ellis, le film relate l’histoire d’une petite fille afghane devant se déguiser en garçon afin de travailler pour faire vivre sa famille.

L’un des cinéastes québécois les plus reconnus à l’étranger, Denis Côté, sera de passage à l’Université de Montréal pour présenter son essai documentaire Ta peau si lisse, qui porte sur six hommes dévorés par leur passion de la performance et du dépassement de soi. Les étudiants et la communauté universitaire sont invités à assister à la discussion qu’il animera sur le campus le 13 février.

Jeune réalisateur de la relève cinématographique québécoise, Pascal Plante propose son tout premier long métrage, Les faux tatouages. Fièrement projeté à Ciné-campus en avant-première montréalaise, le film raconte un amour de jeunesse urbain au temps des médias sociaux. Pascal Plante sera présent pour discuter avec le public du film et des conditions de réalisation d’un premier film à budget modeste.

Afin de souligner la tenue de la remise des Oscars le 4 mars, Ciné-campus clôture sa programmation de février avec deux films nommés dans plusieurs catégories. Les cinéphiles pourront voir le très bouleversant Appelle-moi par ton nom (Call Me by Your Name), du réalisateur italien Luca Guadagnino, les 20 et 21 février, ainsi que le magnifique film La forme de l’eau (The Shape of Water), de Guillermo del Toro, les 27 et 28 février.

Consultez la programmation complète.

À propos de Ciné-campus

Dans un contexte de haute définition qui donne envie de vivre le cinéma à l’UdeM, Ciné-campus propose chaque année plus de 135 projections avec une programmation de quelque 40 films et ciné-causeries en présence de réalisateurs de renom venus à la rencontre d’étudiants et du grand public à l'occasion des grandes semaines thématiques institutionnelles.

La programmation de Ciné-campus est vivante. La coordonnatrice, Amélie Michaud, la nourrit des suggestions des cinéphiles de la communauté universitaire, qui peuvent être faites par courriel à amelie.michaud.1(at)umontreal.ca.

Ciné-campus encourage toujours la relève cinématographique en intégrant des courts métrages d’étudiants dans sa programmation. En effet, près de 10 films des étudiants du Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques sont présentés en première partie des longs métrages.

Page Facebook de Ciné-campus