Les architectes, paysagistes, designers et urbanistes au cœur de l’UdeM depuis 50 ans

Pavillon de la Faculté de l'aménagement.

Pavillon de la Faculté de l'aménagement.

Crédit : Faculté de l'aménagement.

En 5 secondes

Les architectes, architectes paysagistes, designers et urbanistes de l'UdeM sont au cœur de notre quotidien depuis 50 ans.

Qu’ont en commun la plage Jean-Doré, la forêt d’arbres roses du Palais des congrès de Montréal, le nouvel abribus de la Société de transport de Montréal, le spa Bota Bota et la voiture de métro Azur? Ce sont tous des projets qui ont été conçus par des diplômés ou des professeurs de la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal, qui célèbre cette année son 50anniversaire.

La Faculté de l’aménagement est née en 1968 de la réunion, sous un même toit, de l’École d’architecture et de l’Institut d’urbanisme de l’UdeM. Ce regroupement a donné naissance à ce qui est devenu la seule faculté en aménagement au Canada à offrir des programmes d’études en architecture, architecture de paysage, design industriel, design d’intérieur, design de jeux et urbanisme. Ce regroupement unique de disciplines permet de franchir les frontières et d’accueillir le débat et la réflexion à toutes les échelles de l’environnement naturel et bâti.

«Nos prédécesseurs ont fait preuve d’ouverture en réunissant graduellement les différentes disciplines qui constituent maintenant notre faculté, explique le doyen, Paul Lewis. Aujourd’hui, on ne peut plus penser notre environnement sans ce dialogue entre professionnels de tous les horizons qui ont en commun le souci d’améliorer nos milieux de vie.»

Depuis 50 ans, la Faculté de l’aménagement a formé plus de 10 000 diplômés, dont plusieurs ont fait leur marque de façon éclatante. Mais surtout, ces diplômés ont contribué à l’évolution de notre environnement et leurs réalisations s’inscrivent, souvent à notre insu, dans nos gestes de tous les jours. La faculté rendra hommage cette année à sa communauté de diplômés et d’enseignants avec un regard sur l’influence de leurs interventions dans le quotidien des citoyens.

Les diplômés et enseignants ont été sollicités pour soumettre des réalisations qui ont influencé notre quotidien. Elles seront présentées dans une exposition qui se tiendra le 25 octobre au parquet de l’édifice Jacques-Parizeau. Parmi ces réalisations, 50 d’entre elles seront documentées par un photographe. Les œuvres seront mises à l’encan ce même jour au profit de la relève étudiante.

«Notre mission est de transmettre les outils et les savoirs nécessaires afin que nos diplômés puissent imaginer notre environnement et façonner notre quotidien dans le respect des règles éthiques les plus strictes de leurs professions et avec le souci de contribuer au mieux-être collectif. C’est ce qui sera révélé cette année avec les célébrations du 50e anniversaire de notre faculté», indique M. Lewis.

Les détails relatifs à la soirée du 25 octobre et à d’autres activités organisées à l’occasion du 50e anniversaire de la Faculté de l’aménagement seront dévoilés au courant de l’année.

  • Le pavillon de la Faculté de l'aménagement est un lieu propice à l'enseignement, à la recherche et à la détente.

    Crédit : Faculté de l'aménagement.

La Faculté de l’aménagement en bref

  • 3 écoles: architecture, design ainsi qu’urbanisme et architecture de paysage
  • 12 formations dans des champs disciplinaires variés: architecture, architecture de paysage, design industriel, design d’intérieur, urbanisme, design de jeux, design urbain, aménagement, patrimoine bâti, gestion de projets, transport, écodesign
  • 7 programmes de premier cycle et 13 programmes de cycles supérieurs, dont 3 maîtrises professionnelles
  • 1500 étudiants dont environ le tiers aux cycles supérieurs
  • 57 professeurs et plus de 80 chargés de cours
  • Plus de 20 groupes de recherche offrant une diversité de champs d’études porteurs dans les disciplines de l’aménagement

Relations avec les médias