33,4 %

En 5 secondes

C’est le taux de diplomation au 1er cycle universitaire au Québec.

Entre 2002 et 2012, le taux de diplomation chez les étudiants de 1er cycle au Québec est passé de 28 % à 33,4 %, une hausse significative qui témoigne des efforts faits pour soutenir les étudiants dans leur cursus.

Le Québec demeure néanmoins à la traîne à ce chapitre en comparaison des autres provinces canadiennes. Durant la même période, le taux est passé de 32,6 % à 42,3 % en Ontario et de 28,6 % à 36,1 % pour l’ensemble du Canada.

Fait étonnant, le tableau est différent à la maîtrise et au doctorat, où le Québec affiche des taux de diplomation supérieurs aux moyennes des autres provinces. Au doctorat, le taux de diplomation au Québec s’élève à 1,4 %, contre 1,1 % à l’échelle du Canada.

En 2016, l’UdeM a décerné 12 744 diplômes, tous cycles d’études confondus.

 

Sources: Statistique Canada et Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations.