Je veux comprendre pourquoi on traite les nouveau-nés différemment aux soins intensifs

  • Forum
  • Le 28 février 2018

  • Mathieu-Robert Sauvé
Amélie Du Pont-Thibodeau

Amélie Du Pont-Thibodeau

Crédit : Amélie Philibert et Benoît Gougeon

En 5 secondes

Dans son doctorat, Amélie Du Pont-Thibodeau documente les stratégies et attitudes des équipes médicales qui doivent prendre des décisions difficiles au sujet de patients de différents âges.

Dans mon doctorat, je m’intéresse au processus décisionnel des équipes médicales qui interviennent auprès des nouveau-nés susceptibles de mourir. Les décisions de prise en charge et de réanimation à l’égard de ces petits patients sont fréquentes et très complexes, d’autant plus que l’influence des parents est déterminante. Classiquement, on nous enseigne que ces décisions doivent être prises en fonction des possibilités de survie et des risques de séquelles. Or, à pronostic égal, des recherches ont démontré que les nouveau-nés sont défavorisés par rapport aux patients plus âgés. Ma recherche, que j’ai menée auprès de professionnels qui travaillent dans les unités de soins intensifs néonataux, révèle qu’ils sont moins favorables à des manœuvres de réanimation pour les nouveau-nés, non pas en raison de leurs chances de survie ou de leur devenir à long terme, mais parce que leur statut moral est perçu comme étant différent de celui de patients plus âgés.

Amélie Du Pont-Thibodeau

En savoir plus

Directrice de thèse

  • Annie Janvier, professeure à la Faculté de médecine.

Publications

  • Du Pont-Thibodeau, A., et autres. “Provider Perspectives Regarding Resuscitation Decisions for Neonates and Other Vulnerable Patients”, Journal of Pediatrics, vol. 188, septembre 2017, p. 142-147.

Dans les médias