Cure de rajeunissement pour l’École d’optométrie

Des plaques portant le nom des donateurs ont été apposées sur les chaises du nouvel amphithéâtre.

Des plaques portant le nom des donateurs ont été apposées sur les chaises du nouvel amphithéâtre.

Crédit : Micheline Gloin

En 5 secondes

Le 26 février, diplômés et amis de l’École d’optométrie ont pu découvrir ses locaux réaménagés notamment grâce à leurs contributions.

C’est avec une fébrilité palpable que les diplômés et amis de l’Université ont découvert les locaux complètement réaménagés de l’École d’optométrie ainsi que les plans, révélés en primeur, de la nouvelle Clinique universitaire de la vision, dont la construction commencera sous peu.

Les nombreux invités ont pu visiter l’amphithéâtre du rez-de-chaussée rénové grâce aux contributions de près de 110 000 $ des diplômés et de 150 000 $ du Centre de perfectionnement et de référence en optométrie de même que les nouvelles salles de travail collaboratif. Ils ont été guidés dans leur parcours par des étudiants qui ont partagé leur joie d’apprendre dans des locaux neufs, fonctionnels et à la fine pointe de la technologie.

La rénovation de l’amphithéâtre a offert à l’École d’optométrie l’occasion d’exprimer sa reconnaissance à l’égard des individus, dont plusieurs sont eux-mêmes optométristes, et des entreprises qui ont participé à la campagne de financement de l’école : des plaques à leur nom ont été apposées sur les chaises de cette salle de classe.

«Les noms des donateurs viennent donner une âme à notre amphithéâtre, ils illustrent le fort sentiment d’appartenance de nos diplômés et employés envers l’école, a déclaré le directeur de l’École d’optométrie, Christian Casanova. Le message sera entendu par tous ceux et celles qui utiliseront cette salle, qu’ils soient des étudiants de premier cycle ou des optométristes inscrits à des ateliers de perfectionnement.»

Louise Béliveau, vice-rectrice aux affaires étudiantes et aux études, a chaleureusement remercié les donateurs: «Il est certain que nous n’aurions pas pu réaliser ces projets sans votre soutien. Vous êtes des membres à part entière de la grande famille de l’Université de Montréal et il y aura toujours un peu de vous dans les prochaines générations d’optométristes québécois. Pour nous, le fait d’inscrire votre nom dans le roc de l’école, c’est un symbole puissant.»

Éric Poulin, donateur et diplômé de la promotion 1996, a également pris la parole pour témoigner de l’importance de contribuer aux campagnes de financement de l’École d’optométrie. «La force d’une profession, c’est le professionnel lui-même qui la fait et l’excellence de chacun rejaillit sur l’ensemble. Donner à l’École d’optométrie de l’Université de Montréal, c’est investir dans les prochaines générations, mais aussi dans notre formation continue.»

Les plans de la nouvelle Clinique universitaire de la vision ont été conçus pour améliorer la formation des étudiants et leur proposer une pratique collaborative, pour bonifier l’expérience du patient tout en offrant un milieu de travail exceptionnel aux cliniciens et professeurs de l’École d’optométrie.

La modernisation des installations de l’école et la refonte du programme de doctorat de premier cycle en optométrie mettent en lumière non seulement le dynamisme de l’école, mais surtout son désir d’offrir un milieu de formation unique en Amérique du Nord. Toutes ses réalisations démontrent un soutien grandissant de ses diplômés et de l'industrie.

  • De gauche à droite: Éric Poulin, Valérie Patreau, conseillère d'arrondissement d'Outremont, Louise Béliveau et Christian Casanova.

    Crédit : Micheline Gloin
  • Les invités ont pu découvrir les nouvelles salles de travail collaboratif.

    Crédit : Micheline Gloin