Antoine Boivin: soigner autrement

Antoine Boivin dans son bureau du CRCHUM.

Antoine Boivin dans son bureau du CRCHUM.

Crédit : Bonesso-Dumas

En 5 secondes

Portrait d'Antoine Boivin, professeur au Département de médecine de famille et de médecine d’urgence.

À la fois médecin et musicien, Antoine Boivin aime pratiquer la médecine comme il aime jouer de la musique: en groupe. «C’est une image qui illustre bien ma façon de faire les choses, affirme le titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le partenariat avec les patients et le public, et membre du quatuor de musique traditionnelle Les Vieux Borlots.

En musique, il existe différents types de musiciens. Il y a des solistes qui font une prestation sur scène devant un public qui écoute. Mais il y a aussi la musique traditionnelle où les spectateurs participent à la musique et le rôle du musicien est alors celui d’un facilitateur et d’un animateur qui doit les convaincre qu’ils sont capables de jouer, que ce n’est pas si compliqué et que ça n’exige pas un diplôme. Et c’est exactement la manière dont je fonctionne en tant que médecin.»

Lire la suite sur le site de la Faculté de médecine de l'UdeM