L’animal et l’humain: représenter et interroger les rapports interespèces

Le colloque «L’animal et l’humain» se propose d’étudier les rapports interespèces dans les productions esthétiques, l’imaginaire contemporain et les sociétés occidentales.

Le colloque «L’animal et l’humain» se propose d’étudier les rapports interespèces dans les productions esthétiques, l’imaginaire contemporain et les sociétés occidentales.

Crédit : Karine Payette

En 5 secondes

Du 11 au 13 avril, le colloque «L’animal et l’humain» examinera les rapports interespèces dans les sociétés occidentales.

De Portland à Tel-Aviv en passant par Montréal, le mouvement végane a pris de l’ampleur ces dernières années, porté par une conjoncture favorable. Le colloque «L’animal et l’humain», qui s’inscrit dans le champ émergent des études animales, se propose d’étudier les rapports interespèces dans les productions esthétiques, l’imaginaire contemporain et les sociétés occidentales.

L’activité se tiendra du 11 au 13 avril au Carrefour des arts et des sciences de l’Université de Montréal.

Rassemblant artistes, professeurs et étudiants des cycles supérieurs, le colloque touchera à des domaines aussi variés que la littérature, le théâtre, le jeu vidéo, les arts visuels, le droit, la sociologie, la psychologie, l’éthique animale et les études féministes. Au menu, une conférence d’ouverture d’Élise Desaulniers, auteure et directrice générale de la SPCA de Montréal, une table ronde sur le genre et l’espèce dans la littérature et les arts contemporains au Québec ainsi qu’une trentaine de conférences.

Parmi les communications qui seront présentées au cours de ces journées de réflexion, notons:

  • «Le selfie qui tue: la cuteness à l’encontre du bien-être animal», par Vincent Lavoie (UQAM), historien de la photographie;
  • «De la bête au monstre: l’animal dans les jeux vidéos d’horreur», par Bernard Perron (UdeM), précurseur des études du jeu vidéo au Québec;
  • «Du triangle culinaire au cercle de vie: repenser les termes de la gastronomie dans l’imaginaire contemporain», par Geneviève Sicotte (Université Concordia), spécialiste du discours gastronomique;
  • «Anima(L): corporéités animales et hybrides et incarnation du référent absent dans les arts de la marionnette contemporains», par Dinaïg Stall (UQAM), spécialiste du théâtre de marionnettes;
  • «Que nous disent aujourd’hui les animaux des littératures antique et moderne?», par Renan Larue, coauteur de l’ouvrage Le véganisme (PUF, 2017).

Aide-mémoire

Colloque «L’animal et l’humain: représenter et interroger les rapports interespèces»
Du 11 au 13 avril
Carrefour des arts et des sciences de l'Université de Montréal, salle C-3061

Entrée libre

Ce colloque est organisé par Jérôme-Olivier Allard (UdeM), Fanie Demeule (UQAM), Marion Gingras-Gagné (UQAM) et Marie-Christine Lambert-Perreault (UQAM).

Relations avec les médias