J’observe les pratiques musicales des Cris

  • Forum
  • Le 18 avril 2018

  • Mathieu-Robert Sauvé
Crédit : Amélie Philibert et Benoît Gougeon

En 5 secondes

Dans son doctorat, Roxane Campeau étudie les pratiques vocales des Cris de Chisasibi.

Dans mon doctorat, je documente les pratiques vocales traditionnelles des Iiyiyiuch (Cris). J’ai passé huit mois dans la communauté de Chisasibi, dans la région d’Eeyou Istchee, à la Baie-James. À partir d’enregistrements musicaux réalisés par des organismes culturels locaux, j’ai étudié une forme particulière de chant personnel. Il s’agit de chants de courte durée qui tiennent lieu de surnoms. J’ai comparé ces chants avec ceux entonnés à la chasse, la trappe, la pêche et durant les activités du quotidien. Mon hypothèse est que cette pratique vocale significative entre les adultes et les enfants marque le lien avec le territoire et avec les générations passées et futures. C’est le livre Essential Songs, de l’ethnomusicologue Lynn Whidden, qui m’a amenée à Chisasibi. J’ai en quelque sorte repris le travail de la chercheuse là où elle s’était arrêtée, ajoutant les chants de surnom à l’ensemble des pratiques musicales décrites depuis une trentaine d’années.

Roxane Campeau

En savoir plus

Directrice de thèse

  • Nathalie Fernando, professeure et vice-doyenne à la Faculté de musique.

Publications

Bourses

  • Fonds de recherche du Québec – Société et culture.
  • Programme de formation scientifique dans le Nord.

Dans les médias