J’observe des achigans jour et nuit

  • Forum
  • Le 2 mai 2018

  • Mathieu-Robert Sauvé
Emmanuelle Chrétien a plongé dans sa recherche doctorale.

Emmanuelle Chrétien a plongé dans sa recherche doctorale.

Crédit : Amélie Philibert et Benoît Gougeon

En 5 secondes

Dans son doctorat, Emmanuelle Chrétien observe les achigans de la rivière Kiamika.

Dans mon doctorat, je veux documenter les mœurs d’une espèce de poisson très appréciée des pêcheurs, l’achigan à petite bouche (Micropterus dolomieu). À cause des contraintes du travail sans lumière, la vie nocturne des poissons est peu documentée, mais on connaît assez bien leurs habitudes diurnes. Durant l’été 2017, j’ai capturé 25 achigans dans lesquels j’ai introduit un émetteur pour les suivre par télémétrie dans la rivière Kiamika. J’ai constaté que la présence d’abris est le critère majeur pour leur sélection d’habitats, particulièrement la nuit. Pendant l’été 2018, je poursuivrai mes recherches en milieu contrôlé pour tester si la présence d’abris peut avoir un effet reposant sur ces poissons et si cela leur permet de mieux faire le plein d’énergie. Mes travaux de recherche contribueront à améliorer les outils utilisés afin de prédire l’influence de menaces potentielles et de cibler avec plus de précision les habitats critiques pour la conservation.

Emmanuelle Chrétien

En savoir plus

Directeur de recherche

  • Daniel Boisclair, professeur au Département de sciences biologiques.

Bourses

  • Bourse d’études supérieures du Canada Alexander-Graham-Bell (doctorat, 2017-2020), du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada.
  • Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (doctorat, 2016-2018).

Publications

Dans les médias