Le nouveau tunnel de la montagne est ouvert

Doté de six escaliers mécaniques, le tunnel de la montagne permet d'accéder au pavillon Roger-Gaudry en haut de la montagne.

Doté de six escaliers mécaniques, le tunnel de la montagne permet d'accéder au pavillon Roger-Gaudry en haut de la montagne.

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

L’ancien tunnel de la rampe permettant de relier le boulevard Édouard-Montpetit au pavillon Roger-Gaudry a fait place à un espace plus moderne et aéré.

Certains se souviennent peut-être d’avoir gravi une à une les 147 marches de l’escalier en bois, ou de s’être laissé porter par la rampe mobile, pour accéder au pavillon Roger-Gaudry en haut de la montagne? Les usagers peuvent désormais emprunter de nouvelles installations plus modernes et aérées: le tunnel de la montagne.

Composé de six escaliers mécaniques de 20 m chacun et d’un escalier central fixe long de 106 m, ce nouveau tunnel a une capacité de transport de 2500 personnes à l’heure.

Dans un avenir pas si lointain, il fera l’objet d’une autre phase d’aménagement. Une percée visuelle sera ainsi créée dans sa partie la plus haute, permettant d’apercevoir la tour du pavillon Roger-Gaudry tout au long de la montée.

  • En avril 1965, l’UdeM a inauguré les rampes d’accès mobiles qui permettaient à tous de se rendre «sans fatigue» à l’Université.

    Crédit : Division de la gestion de documents et des archives
  • Auparavant, les étudiants, professeurs et employés devaient gravir les marches de l’escalier qui menait au campus de la montagne.

    Crédit : Division de la gestion de documents et des archives