L’Université de Montréal renforce ses liens au Proche-Orient

Le Centre interdisciplinaire de Herzliya fait partie des établissements avec lesquels une entente a été conclue.

Le Centre interdisciplinaire de Herzliya fait partie des établissements avec lesquels une entente a été conclue.

En 5 secondes

Plusieurs ententes avec des universités ont été signées au cours d’une récente mission de l’UdeM en Israël et en Cisjordanie.

Du 29 avril au 5 mai derniers, une délégation de l’Université de Montréal s’est rendue en Israël et en Cisjordanie afin de signer des ententes avec différentes universités, renforçant ainsi la présence de l’UdeM dans cette région du monde.

Le vice-recteur aux affaires internationales et à la Francophonie, Guy Lefebvre, était accompagné de la vice-rectrice associée à la langue française et à la Francophonie, Monique Cormier, du doyen de la Faculté de droit, Jean-François Gaudreault-Desbiens, du directeur général de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie, Michel Bouvier, de la directrice des affaires internationales, Geneviève Bouchard, du professeur de la Faculté de droit Pierre Larouche et de l’adjointe au vice-recteur Lefebvre, Catherine Villemer.

Les objectifs de cette mission étaient, entre autres, de contribuer au développement de la Francophonie en Israël et en Cisjordanie, de favoriser la mobilité étudiante entrante et sortante et de consolider les échanges en matière de recherche dans les domaines du droit et de la médecine.

Ententes et rencontres

La délégation de l’UdeM entourée des représentants de différentes universités palestiniennes.

Crédit : Direction des affaires internationales

Des ententes ont été conclues avec l’Université hébraïque de Jérusalem (une entente générale et une dans le secteur du droit), le Collège académique de Netanya et le Centre interdisciplinaire de Herzliya.

Les délégués de l’Université de Montréal ont aussi visité le Parlement israélien, la Knesset, où ils ont notamment rencontré le député Elie Elalouf, président de la Commission des affaires sociales. M. Elalouf est un véritable ambassadeur de la langue française en Israël et plaide pour une plus grande place de cette langue dans son pays.

Ils se sont également rendus en Cisjordanie pour rencontrer des représentants de différentes universités palestiniennes telles que l’Université Al-Quds, l’Université arabe américaine et l'Université de Bethléem.

La collaboration entre l’Université de Montréal et des établissements d’enseignement supérieur et de recherche en Israël est en croissance depuis quelques années. En ce qui concerne la Cisjordanie, il s’agissait de la deuxième mission de l’Université en territoires palestiniens depuis cinq ans.