L’Université de Montréal décernera des doctorats honorifiques à cinq personnalités inspirantes

À l’occasion de ses cérémonies de collation des grades du printemps qui débuteront le 1er juin prochain, l'Université de Montréal décernera des doctorats «honoris causa» à cinq personnalités québécoises issues des milieux de la science, de la santé, des finances, de la politique et du génie.

À l’occasion de ses cérémonies de collation des grades du printemps qui débuteront le 1er juin prochain, l'Université de Montréal décernera des doctorats «honoris causa» à cinq personnalités québécoises issues des milieux de la science, de la santé, des finances, de la politique et du génie.

Crédit : Frédéric Blais-Bélanger

En 5 secondes

Julie Payette, Louis Audet, Pierre Boucher, Jean Rochon et Françoise David seront honorés ce printemps par l'UdeM.

À l’occasion de ses cérémonies de collation des grades du printemps qui débuteront le 1er juin prochain, l'Université de Montréal décernera des doctorats honoris causa à cinq personnalités québécoises issues des milieux de la science, de la santé, des finances, de la politique et du génie. C'est ainsi que Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, Louis Audet, président et chef de la direction de Cogeco, Pierre Boucher, directeur de la recherche et de l'innovation chez Ericsson Canada, Jean Rochon, médecin et homme politique, ainsi que Françoise David, militante et politicienne, seront honorés.

«Un doctorat honorifique est la plus importante distinction accordée dans le milieu universitaire. C'est une façon pour nous de souligner le parcours de ces femmes et de ces hommes qui font évoluer nos communautés par leurs recherches, leur engagement, leur leadership, leur détermination à faire de notre société un monde meilleur. C'est un honneur pour nous de les voir entrer dans la grande famille de l'Université de Montréal», a dit le recteur, Guy Breton.

Fait à signaler cette année, parce qu’elle assistera à la Collation des doctorats de 3cycle pour y recevoir sa distinction, Julie Payette pourra remettre en mains propres la Médaille académique du Gouverneur général aux étudiants récipiendaires.

Julie Payette

Julie Payette

Crédit : Sgt Johanie Maheu, Rideau Hall ©OSGG-BSGG

Julie Payette recevra un doctorat honoris causa à la Collation des doctorats de 3e cycle, qui aura lieu le 1er juin à l’amphithéâtre Ernest-Cormier. Son Excellence la très honorable Julie Payette a fait carrière comme astronaute, ingénieure, communicatrice scientifique et administratrice de sociétés. Elle a effectué deux missions dans l’espace, a été astronaute en chef de l’Agence spatiale canadienne et a occupé pendant de nombreuses années le poste de «capcom» (capsule communicator) au centre de contrôle de mission de la NASA à Houston. Au cours de sa carrière, elle a siégé à plusieurs conseils d’administration et elle a travaillé à l’élaboration de politiques publiques pour la science et la technologie. De 2011 à 2017, elle a occupé divers postes, notamment ceux de chercheuse au Woodrow Wilson International Center for Scholars à Washington DC, déléguée scientifique du Québec aux États‑Unis, directrice du Centre des sciences de Montréal et coproductrice de chroniques de vulgarisation scientifique à Radio-Canada. Elle est diplômée en ingénierie de l’Université McGill et de l’Université de Toronto. Elle est compagnon de l’Ordre du Canada, chevalière de l’Ordre national du Québec et titulaire de plus de 27 doctorats honorifiques. Mme Payette est devenue 29gouverneure générale du Canada en octobre 2017. 

Louis Audet

Louis Audet

Crédit : Fondation Mission Old Brewery

Louis Audet se verra remettre un doctorat honorifique à la cérémonie de collation des grades de Polytechnique Montréal, qui aura lieu le 16 juin prochain à l'oratoire Saint-Joseph. Diplômé en génie électrique de l’École Polytechnique (1974) et titulaire d’une maîtrise en administration des affaires de la Harvard Business School (1979), M. Audet est un leader respecté et inspirant de la communauté d’affaires canadienne. Président et chef de la direction de Cogeco et Cogeco Câble, il parle six langues. Malgré ses imposantes responsabilités professionnelles, il n’en est pas moins très engagé dans la communauté. Au fil des ans, il a été membre de nombreux conseils d’administration, dont ceux du Collège Jean-de-Brébeuf et de l’Orchestre symphonique de Montréal, et a participé à plusieurs campagnes de financement d’organismes caritatifs comme Centraide. Depuis 2014, il préside d’ailleurs celle de la Fondation de la Mission Old Brewery. Louis Audet a reçu le prix Mérite de l’Association des diplômés de Polytechnique en 2008, l’Ordre du mérite de l’Association des diplômés de l’Université de Montréal en 2010 et l’Ordre du Canada en 2013.

Pierre Boucher

Pierre Boucher

Pierre Boucher recevra un doctorat honoris causa à la cérémonie de collation des grades de Polytechnique Montréal, qui aura lieu le 16 juin prochain à l'oratoire Saint-Joseph. Directeur de la recherche et de l'innovation chez Ericsson Canada, où il travaille depuis plus de 20 ans, M. Boucher a contribué activement au développement de la réseautique et des télécommunications. Diplômé en génie électrique de l’École Polytechnique en 1981, il a rejoint les rangs d’Ericsson Canada 10 ans plus tard et y a rapidement gravi les échelons. Il a supervisé des projets collaboratifs liés à l’infonuagique, à la réseautique de cinquième génération, aux données volumineuses, aux réseaux logiciels, aux centres de données écologiques et aux réseaux intelligents, notamment. Ces thèmes de recherche ont joué un rôle déterminant dans la progression de la réseautique et des télécommunications à l'échelle mondiale. Actif dans plusieurs organismes associés à la recherche et à l’innovation, M. Boucher a aussi été membre du comité consultatif pour la stratégie numérique du Québec. Pierre Boucher est un allié de choix pour Polytechnique Montréal par son engagement dans l'Association des diplômés de l’école de génie et par ses nombreuses collaborations dans ses activités de recherche et d’enseignement.

Jean Rochon

Jean Rochon

Jean Rochon se verra décerner un doctorat honorifique à la collation des grades de l'École de santé publique, qui aura lieu le 20 juin prochain à l'amphithéâtre Ernest-Cormier. Universitaire, médecin et homme politique, M. Rochon a contribué de façon significative à l’avancement de la santé publique. Titulaire d’une licence en droit de l’Université de Montréal, d’un doctorat en médecine de l’Université Laval et d’un doctorat en santé publique de l’Université Harvard, il a assumé des fonctions de direction à l’Université Laval et à son centre hospitalier. Doyen de la Faculté de médecine de l’établissement universitaire de 1979 à 1985, il a ensuite présidé la Commission d’enquête sur les services de santé et les services sociaux. Il a rejoint les rangs de l’Organisation mondiale de la santé en 1988 et, à partir de 1994, son engagement politique l’a amené à occuper les postes successifs de ministre de la Santé et des Services sociaux, de ministre de la Recherche, de la Science et de la Technologie, de ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et de ministre du Travail. On lui doit la Loi sur le tabac et celle sur l’assurance médicaments.

Françoise David

Françoise David

Crédit : Béatrice Panaccio

Françoise David recevra un doctorat honoris causa à la cérémonie de collation des grades de la Faculté de l'éducation permanente le 20 juin prochain à l'amphithéâtre Ernest-Cormier. Militante et politicienne, Mme David a lutté sans répit pour plus de justice sociale. Diplômée du baccalauréat en service social de l’Université de Montréal en 1972, elle a été organisatrice communautaire, puis agente d’information au Centre des services sociaux de Montréal jusqu’en 1986. Coordonnatrice du Regroupement des centres de femmes du Québec, puis élue présidente de la Fédération des femmes du Québec en 1994, c’est à elle qu’on doit la marche Du pain et des roses et la Marche mondiale des femmes contre la pauvreté et la violence. En 2004, elle fonde Option citoyenne, un mouvement politique qui fusionnera avec l'Union des forces progressistes pour devenir Québec solidaire, dont elle sera co-porte-parole de 2006 à 2017. Élue députée dans la circonscription provinciale de Gouin en 2012 et réélue en 2014, elle quittera la vie politique en 2017.

Relations avec les médias