Sonia Lupien et Kim Thúy remportent un prix Femmes de mérite de la Fondation Y des femmes

Les lauréates Sonia Lupien et Kim Thúy.

Les lauréates Sonia Lupien et Kim Thúy.

Crédit : Amélie Philibert et Sarah Scott

En 5 secondes

Sonia Lupien, professeure en psychiatrie et addictologie à l’Université, et Kim Thúy, diplômée de l’UdeM et auteure, ont reçu un prix Femmes de mérite de la Fondation Y des femmes de Montréal.

La Fondation Y des femmes de Montréal a dévoilé les noms des lauréates des 25es prix Femmes de mérite. Sonia Lupien, professeure au Département de psychiatrie et d’addictologie de l’Université de Montréal, et Kim Thúy, diplômée de l’UdeM, figurent parmi les gagnantes de cette distinction, qui leur sera remise le 25 septembre au Windsor à Montréal.

Ces prix soulignent le rôle des femmes dans l’avancement de la société en mettant en lumière leur engagement et leurs réalisations dans leurs sphères respectives, ainsi que leur influence positive et durable dans la communauté. Sonia Lupien remporte le prix dans la catégorie Services publics et Kim Thúy dans la catégorie Arts, culture et design.

Fondatrice et directrice du Centre d’études sur le stress humain de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Sonia Lupien s’intéresse aux répercussions du stress sur le cours d’une vie et a mené des études chez les enfants, les jeunes adultes et les personnes âgées. Ses travaux ont démontré que les enfants sont vulnérables au stress et que certains sécrètent même des taux élevés d’hormones du stress dès l’âge de six ans.

Les recherches qu’elle a réalisées auprès des jeunes adultes ont mis au jour les effets aigus et chroniques des hormones du stress sur la mémoire et la régulation des émotions. Enfin, son travail sur les populations âgées a permis de souligner l’influence du stress chronique sur le volume de l’hippocampe, une région active dans l’apprentissage et la mémoire.

Elle est l’auteure du livre Par amour du stress, ouvrage de vulgarisation scientifique destiné à faire connaître les résultats des études scientifiques sur le stress humain au grand public.

Rappelons que Mme Lupien était l’invitée de la 4e Conférence de la montagne de l’Université de Montréal, tenue en décembre 2017. Revoir la conférence.

Québécoise d'origine vietnamienne, Kim Thúy est diplômée de l'UdeM en traduction (1990) et en droit (1993). Elle a d’abord été avocate, puis membre d’une équipe qui a travaillé à rebâtir le système juridique du Vietnam, ensuite restauratrice rue Notre-Dame et enfin romancière, dont l'œuvre est saluée par un nombre impressionnant de prix et de distinctions.

En 2009, elle faisait paraître aux Éditions Libre Expression son premier ouvrage, Ru. Il a été suivi de À toi, en 2011, de Mãn, en 2013, et de Vi, en 2016. Puisant son inspiration dans les expériences dramatiques et héroïques de sa jeunesse, Kim Thúy a parfait sa connaissance de la langue française par la voie de la traduction.

Elle garde un attachement particulier pour l’Université de Montréal, qui a été sa deuxième maison.