Caroline Roy est nommée ombudsman de l’Université de Montréal

Caroline Roy

Caroline Roy

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

L’ombudsman de l’UdeM a pour principal mandat de s’assurer du traitement juste et équitable, par l’administration universitaire, de toutes situations vécues par chacun des membres de la communauté.

Caroline Roy vient d’être nommée ombudsman de l’Université de Montréal. Sa nomination a été entérinée par le Comité exécutif de l’Université. Mme Roy est entrée en fonction le 1er juin pour un mandat de cinq ans.

Titulaire d’une maîtrise en droit de l’Université de Sherbrooke et d’une maîtrise en communication de l’Université du Québec à Montréal, Mme Roy possède près d’une vingtaine d’années d’expérience en gestion des différends et règlement des conflits. Elle a travaillé, entre autres, à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, affiliée à l’UdeM, et au Centre hospitalier de St. Mary. Avant d’être désignée à la tête du Bureau de l’ombudsman de l’UdeM, elle était ombudsman-commissaire aux plaintes et à la qualité des services au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Nord-de-l’Île-de-Montréal, où elle a eu l’occasion d’approfondir ses connaissances en règlement des différends.

Son expertise, ses compétences en leadership et ses aptitudes en communication constitueront des atouts indéniables pour le Bureau de l’ombudsman. 

L’ombudsman a pour mandat de s’assurer du traitement juste et équitable, par l’administration universitaire, de toutes situations vécues par chacun des membres de la communauté universitaire. Son travail consiste davantage à informer les étudiants qu’à mener des enquêtes, notamment sur des questions de frais ou d’admission incertaine dans un programme. Le Bureau s’assure aussi de la régularité des procédures et formule des avis.