Des prix prestigieux pour des membres de la Faculté de médecine de l’UdeM

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Des membres de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal ont été récompensés pour leurs travaux de recherche.

Deux professeures et un chargé d’enseignement clinique de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal ont remporté de prestigieux prix pour l’excellence de leurs travaux. Il s’agit de Madhu Anand-Srivastava et d’Anne-Noël Samaha, professeures au Département de pharmacologie et physiologie, et de Gilles Julien, chargé d’enseignement clinique au Département de pédiatrie.

Madhu Anand-Srivastava, du Département de pharmacologie et physiologie de l’UdeM, a reçu le prix Ramesh K. Goyal, décerné par l’International Academy of Cardiovascular Sciences, pour l’excellence de ses travaux en sciences cardiovasculaires.

Ses recherches visent à comprendre les mécanismes qui sous-tendent les bases cellulaires et moléculaires de l'hypertension. Mondialement reconnue dans le domaine des protéines G et de l'hypertension, Mme Anand-Srivastava a contribué de manière significative à la définition du rôle des protéines Gia dans la pathogenèse de l'hypertension.

Pionnière en matière de récepteurs de peptides natriurétiques atrial-C (NPR-C) et de signalisation cellulaire, la Dre Anand-Srivastava a également fait avancer les connaissances relatives au mécanisme d'action du récepteur NPR-C. Elle siège au comité de rédaction de publications scientifiques, dont le Journal of Molecular and Cellular Cardiology et le Molecular and Cellular Biochemistry.

Anne-Noël Samaha, du Département de pharmacologie et physiologie de l’UdeM, a remporté le Senior Investigator Award 2017 au gala de la Canadian Society of Pharmacology and Therapeutics. Cette distinction souligne sa contribution à l’avancement des connaissances en pharmacologie fondamentale.

Membre du Groupe de recherche sur le système nerveux central de l’Université, Mme Samaha s’intéresse à la neurobiologie de la récompense et des comportements motivés. Ses travaux de recherche portent sur les bases neurobiologiques, psychologiques et comportementales de la toxicomanie et de la comorbidité dans les cas de toxicomanie et de schizophrénie. Son expertise scientifique s’étend aussi au système mésocorticolimbique du cerveau, à l’apprentissage par renforcement, aux processus en lien avec la motivation et aux modèles animaux de la toxicomanie.

L’Association des pédiatres du Québec a décerné le prix Letondal 2018 à Gilles Julien, chargé d’enseignement clinique au Département de pédiatrie de l’UdeM. Ce prix reconnaît l’excellence de sa carrière universitaire et de sa pratique professionnelle consacrées au développement et à l’amélioration des soins pédiatriques au Québec.

Tout au long de sa carrière, le Dr Julien s’est efforcé d’appliquer les principes de la responsabilité sociale en médecine à travers les différents rôles qu’il a joués et en fonction des innovations qu’il a apportées. L’appui récent qu’il a reçu du gouvernement du Québec dans la poursuite des efforts d’amélioration des conditions de vie des enfants issus de milieux défavorisés et le déploiement d’un réseau de centres de pédiatrie sociale en communauté partout au Québec illustrent bien l’influence du Dr Julien dans la lutte contre la vulnérabilité des enfants de chez nous.