«La Terre vue du cœur» à la Station de Biologie des Laurentides de l’UdeM

Durant cette journée sous la thématique «la Terre vue du cœur», 17 jeunes de la Commission scolaire de Montréal ont pu expérimenter diverses pratiques utilisées dans les recherches en sciences biologiques et de l’environnement.

Durant cette journée sous la thématique «la Terre vue du cœur», 17 jeunes de la Commission scolaire de Montréal ont pu expérimenter diverses pratiques utilisées dans les recherches en sciences biologiques et de l’environnement.

Crédit : Dan Nguyen

En 5 secondes

Le 12 juillet dernier, des jeunes de 10 à 12 ans ont été accueillis à la Station de Biologie des Laurentides de l’UdeM lors d'une journée thématique visant à susciter un intérêt envers la science.

Le 12 juillet dernier, une magnifique collaboration entre divers organismes a eue lieu à la Station de Biologie des Laurentides (SBL) de l’Université de Montréal, afin d’alimenter le goût d’apprendre et d’initier un intérêt envers la science, chez des jeunes de 10 à 12 ans.

Durant cette journée sous la thématique «la Terre vue du cœur», 17 jeunes de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) ont pu expérimenter diverses pratiques utilisées dans les recherches en sciences biologiques et de l’environnement. Au menu, les rudiments de la pêche électrique pour capturer des poissons, l’analyse du zooplancton pour comprendre l’écologie des lacs et une activité éducative animalière pour acquérir des connaissances sur l’évolution, la classification, la reproduction, les mécanismes de défense, l’alimentation, etc.

L’activité était co-organisée par l’équipe de la SBL, l’organisme à but non lucratif Ruelle de l’avenir et comprenait une activité d’Éducazoo. Le principal fil conducteur reliant les acteurs de ces différents organismes: une passion palpable pour leur métier et le désir d’en contaminer des citoyens de demain en plein développement.

En plus d’éveiller l’intérêt des jeunes participants envers l’écologie, cette journée a permis de les exposer à une partie de la diversité que représente le métier de scientifique et d’explorer quelques avenues du monde de la recherche. Elle a aussi permis à l’UdeM d’étendre son implication hors du monde universitaire. En favorisant la mobilisation et en stimulant l’intérêt des jeunes, l’UdeM et Ruelle de l’avenir espèrent redonner à la communauté Montréalaise le fruit d’une partie de leurs efforts.

  • L’activité était co-organisée par l’équipe de la SBL, l’organisme à but non lucratif Ruelle de l’avenir et comprenait une activité d’Éducazoo.

    Crédit : Dan Nguyen
  • Au menu, les rudiments de la pêche électrique pour capturer des poissons, l’analyse du zooplancton pour comprendre l’écologie des lacs et une activité éducative animalière pour acquérir des connaissances sur l’évolution, la classification, la reproduction, les mécanismes de défense, l’alimentation, etc.

    Crédit : Dan Nguyen
  • En plus d’éveiller l’intérêt des jeunes participants envers l’écologie, cette journée a permis de les exposer à une partie de la diversité que représente le métier de scientifique et d’explorer quelques avenues du monde de la recherche.

    Crédit : Dan Nguyen