Deux professeurs de l’UdeM entrent à l’Académie canadienne des sciences de la santé

En 5 secondes

L’entrée à l’Académie est considérée comme l’un des plus grands honneurs dans le milieu canadien des sciences de la santé.

Tarik Möröy et Cara Tannenbaum ont été élus membres de l’Académie canadienne des sciences de la santé. L’Académie reconnaît ainsi les contributions exemplaires de ces chercheurs aux sciences de la santé ainsi que la qualité et le caractère novateur de leurs travaux.

Tarik Möröy

Tarik Möröy

Crédit : IRCM

Depuis 2006, Tarik Möröy est président et directeur scientifique de l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM), établissement affilié à l’UdeM. Il y dirige aussi l’unité de recherche en hématopoïèse et cancer. Professeur au Département de microbiologie, infectiologie et immunologie de l’Université de Montréal, M. Möröy est également titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l'hématopoïèse et la différenciation des cellules immunitaires.

L'IRCM regroupe des chercheurs spécialisés en recherche ou en expertise clinique dans les domaines du cancer, des maladies cardiovasculaires et respiratoires, de la neurobiologie, de l'immunologie, de la chimie médicinale et de l'éthique. Sous la direction de Tarik Möröy, l'IRCM a considérablement élargi ses services techniques de base (génomique, protéomique et bio-informatique) et a créé un programme d'études supérieures axé sur la recherche translationnelle afin de combler le fossé entre la recherche fondamentale en laboratoire et les besoins de la pratique clinique.

Cara Tannenbaum

Cara Tannenbaum

Professeure au Département de médecine et à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, Cara Tannenbaum est chercheuse au Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal, titulaire de la Chaire pharmaceutique Michel-Saucier en santé et vieillissement et directrice scientifique de l’Institut de la santé des femmes et des hommes des Instituts de recherche en santé du Canada.

Elle s'intéresse depuis longtemps au genre et à la santé, champ d’études où elle joue un rôle de chef de file. Elle a été à la tête de la première étude pancanadienne sur les besoins en santé non comblés des femmes et des hommes âgés, ainsi que du Programme de recherche sur les politiques en matière de santé du ministère de la Santé, qui vise à établir des indicateurs de santé mentale sensibles à la dimension du genre. En tant que gériatre praticienne et spécialiste de la santé des femmes, la Dre Tannenbaum continue de soigner des femmes et des hommes atteints de divers problèmes de santé.